Restaurants & Bars

Les plus belles bûches de Noël

Les plus belles bûches de Noël

06 décembre 2015 | PAR Pulcherry Von Ober

Quelle bûche nous mettra la tête à l’envers pour ce Noël ? Quel délice aura l’audace de se morfondre sous notre langue pour une jouissance gustative ? Quelle gourmandise surprenante s’attablera pour nous conquérir ? Levons fourchettes et cuillères, enlevons ces mets de leurs assiettes, portons les à nos lèvres, croquons leur texture, délectons nous de leurs saveurs et partageons ces instants de voyage sensoriel…

La bûche fait son cinéma, « Lumières » de chez Sève
Revêtue d’une parure de star, cette bûche offre au palais une merveille. Sous son sabayon au chocolat noir d’Amérique du Sud 70 %, elle abrite une feuilletine praliné. Cependant, la belle dévoile ses saveurs lorsqu’elle ouvre son cœur : un crémeux caramel au beurre salé. Alors, les papilles s’agitent, les yeux se ferment, voyage au pays du plaisir.
La « robe » portée par cette succulente « diva » est un clin d’oeil aux 120 ans du cinématographe inventé par les frères Lumière. Sa magnifique couleur jaune saura ajouter une touche de lumière avec élégance sur les tables de Noël.
Le prix à payer pour un festival de saveurs en bouche est de  39,80 euros pour 5/6 personnes.


Voyage au cœur de l’exotisme, Eclat Rouge de Nicolas PEPIN

Une bûche rafraîchissante et savoureuse pour clore agréablement le repas de Noël.  Des fruits frais en abondance surplombent un biscuit amandes délicieusement moelleux. Le cœur de mousse fruits rouges se marie avec bonheur à la chantilly vanille qui l’entoure. Légèreté, délicatesse, une bûche qui illustre l’allégresse de moments de partage de cette période de fête. Nicolas PEPIN a pensé également aux addicts des marrons avec sa bûche Mont Blanc ou encore aux amoureux du chocolat qui chérissent sa tendresse avec la bûche Triomphe (chocolat noir) ou encore sa magnifique Ivoire (chocolat blanc).
Ici, la tradition est revisitée pour offrir aux familles lyonnaises un dessert séduisant tous les palais.
Le prix à payer pour vibrer en mode bûche rouge passion est de 27,50 euros pour 5 personnes.


Un atelier de mise en bûche, Lenôtre X petit h

Une bûche surprenante parce que la Maison Lenôtre a donné carte blanche à Pascale Mussard, Directrice Artistique de petit h, pour réinventer la bûche de Noël. Une bûche qui se dévoile par strate tel un millefeuille. Suivez le fils de la bobine découvrez le sucre coulé,  ou encore osez croquer dans la pâte d’amande pour savourer la mousse gourmande ou la craquante meringue aux amandes de Valencia. Les papilles ici sont autant surprises que les yeux. Les différentes textures et matières à déguster transforment ce moment en expérience sensorielle. Cet insolite trompe-l’œil est accompagnée d’une compotée épicée aux agrumes, poivre Timut et miel des ruches des ateliers Lenôtre
Le prix à payer pour bûcher de façon intelligente est de  130 euros  pour 10 personnes Série limitée numérotée du 12 au 24 décembre.
À réserver dès le 1er décembre dans toutes les boutiques Lenôtre


Un coin de paradis, bûche divine de Jean Paul Hévin

Une bûche traversant les nuages sans orages parce qu’un ange facétieux s’est glissé subtilement dessous. Une bûche tout en légèreté grâce à la mousse chocolat noir à base de cacao du Vénézuela, et au fin biscuit de chocolat noir ou blanc, sans gluten.
Le prix à payer pour rencontrer l’ange gourmet, est de 56 euros pour 5 personnes.


Un baiser s’il vous plaît, bûche « bouche de Noël » d’Aurélien Trottier

Un plongeon au cœur de la délectation avec un crémeux framboise et cerise, une nougatine qui craque sous les dents et se trémousse sur la langue, et une mousse au chocolat noir qui enveloppe ces différents saveurs. Le tout, se prélassant savamment sur un biscuit moelleux au cacao. Ces textures orchestrées par le palais peuvent déclencher un feu d’artifices.
Le prix à payer pour savourer un coin de lèvres d’une bouche de Noël est de  35   euros.


Et après la bûche ? Pourquoi ne pas croquer dans le KILO de chez DUFOUX.
Un intrus au pays de la bûche ? Plutôt une savoureuse façon de terminer le repas avec de surprenants chocolats ! Imaginez  un KILO de chocolats présentant sous forme de plateaux réunis, dans un cube de 6 étages,  tout l’univers de la Chocolaterie DUFOUX : des chocolats aux épices, thé,  agrumes, des pralinés étonnants. Une présentation pratique qui permet à chacun de se délecter selon ses envies parmi plus de 180 bonbons. A noter :  le packaging design , couleur argent et purple qui « s’attable » avec élégance.
Le prix à payer pour peser son talent de croqueur de chocolats, le KILO, cube de 16cmX16cm, au prix de 99.50 euros.

« Histoires de Monsieur Keuner », de Bertolt Brecht et Ulf K.
La sélection des parfums les plus chics pour Noël
Pulcherry Von Ober
https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *