Restaurants & Bars

Le Saut du Loup : un restaurant authentique mais moderne au coeur du Louvre

Le Saut du Loup : un restaurant authentique mais moderne au coeur du Louvre

28 mai 2013 | PAR Camille Hispard

Le Saut du Loup est un restaurant design et élégant soutenu par une cuisine traditionnelle et sensitive inspirée par le chef Marc Meneau, qui revient à l’essence même d’une cuisine française simple et expressive, le tout sublimé par un cadre idyllique, au coeur de la cour du Carrousel du Louvre. 

Lorsqu’on franchit le seuil du Saut du Loup, on est tout de suite séduit par les courbes designs et sobres imaginées par l’architecte Philippe Boisselier. Un décor noir et blanc qui taquine le voisin, soit le musée des arts décoratifs. Un petit cocon de modernité dans lequel on se sent bien, sous un plafond assez bas, noir et brut. Des tables pures, nettes, sans artifices nous attendent. C’est pourtant un cadre prestigieux et sublime qui s’offre à nous, surtout lorsqu’on aperçoit la terrasse qui surplombe le Musée du Louvre et ses délicieux jardins. Au Saut du Loup, nous sommes au Coeur de l’histoire de France, au centre de Paris : il y a quelque chose d’émouvant dans ce lieu aux mythes flamboyants.

Le restaurant propose deux approches culinaires avec, au rez-de-chaussée, l’étage bistronomique et à l’étage, la partie plus gastronomique. Pour un cadre pareil, le menu du midi à 25 euros est une belle façon de savourer un déjeuner dans un lieu symbolique, de façon tout à fait abordable.

IMG_1387On entame le voyage des saveurs avec un coeur de laitue craquant et explosif dont le visuel chatouille nos papilles, délicieusement. Malgré un assaisonnement qui manque de peps, c’est coloré et vivifiant comme une après-midi d’été. S’ensuit l’excellent tartare, assaisonné à merveille avec la touche sublime : des copeaux de parmesan subtilement déposés sur le sommet. Le tout accompagné de pommes grenailles parfaitement croustillantes. Ce tartare est à l’image du Saut du Loup : il s’agit d’un produit phare de la cuisine française qui est pourtant souvent mal réalisé, sans équilibre des textures ni des goûts. Ici, on redécouvre les vraies saveurs du tartare, qui nous enveloppent comme un doux sentiment de retrouvailles. C’est tout simplement bon et fait avec honnêteté et passion.

A la carte, on se rapproche au plus près d’un repas champêtre qui tend à offrir un réel moment de convivialité et de partage. Des sardines servies en boîte avec la ventrèche de thon accompagnées de ses radis craquants d’un potager ardent, en passant par les terrines du moment, ces « casse-croûtes » renouent avec la cuisine d’un terroir français savoureux et franc. C’est délicat et sensoriel.

IMG_1391La carte inspirée par la patte du double étoilé chef Marc Meneau (l’Espérance à Vézelay), porte cette volonté de respecter les produits et les saisons et d’apporter avec ce menu « Côté Jardin » pour la terrasse et l’espace inférieur, une atmosphère de « déjeuner sur l’herbe ». Il y a effectivement comme dans le tableau de Manet, une impression de sensualité et de plaisir charnel dans cette cuisine. Marc Meneau, véritable artisan de la gastronomie transmet dans ces thématiques un amour de la table, entier et passionné. C’est un panier de dégustation brut mais beau, réalisé avec talent par le chef Jérôme Aubert.

En véritable artiste de la gastronomie, ce dernier soigne la dernière touche avec un merveilleux jet de saveurs, grâce à des desserts à la hauteur du saut culinaire. Le café gourmand est tout simplement divin et conclut l’expérience dans une évasion aérienne et jouissive.

« Déjeuner sur l’herbe » sur l’une des plus belles terrasses de Paris, face à l’immensité des monuments et des mythes de la capitale, tout en conservant des valeurs traditionnelles d’une cuisine de goût et d ‘émotion : c’est encore possible, et c’est au Saut du Loup que ça se transmet, comme un cadeau.

Visuel (c) : Salle Saut du Loup Raoul Dobremel / Plats : Camille Hispard.

Gagnez 2×2 places pour la soirée Le Grand Méchant Beat du 8 juin 2013 au Glazart
L’Etat nous rend-il meilleurs ? De Ruwen Ogien, la liberté pour tous…
Camille Hispard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *