Restaurants & Bars
Il fait bon vivre chez « Les Tontons »

Il fait bon vivre chez « Les Tontons »

28 avril 2013 | PAR Marie Boëda

« Les Tontons » est un restaurant spécialisé dans les tartares, à la devanture rouge à l’angle de la rue Raymond Losserand et rue du Château dans le 14e arrondissement de Paris. Ambiance décontractée et dégustation assurée !

Simple et authentique, l’ambiance du bistrot s’apparente aux brasseries à l’ancienne, aux teintes boisées, ponctuées d’images en noir et blanc du film des Tontons flingueurs qui tapissent les murs. Le patron n’est pas là mais les deux serveurs présents nous accueillent chaleureusement. Une entrée de saucissons au goût fumé avec un pain blanc et moelleux nous fait patienter gaiement.

Le choix de la carte est gargantuesque. Plats cuisinés de steak de magret de canard, sauce aux cèpes pour 14€ ou façon Rossini, salades géantes… plus loin, c’est une page entière dédiée aux tartares, plus d’une trentaine de mélanges nous sont proposés entre tartares normaux et poêlés. Lequel choisir ? On nous conseille le tartare du Sud Ouest, agrémenté de foie gras et de magret de canard pour 18,90€ et le tartare poêlé du chef aux poivrons soulignés de son coulis de tomates (15,80€). Mais vous pouvez prendre un tartare traditionnel ou un tartare à l’huile de truffe ou encore un tartare trois fromages ou un tartare burger des Tontons et même Tartare du Plouc ! La modique somme de ces mets s’échelonne entre 10 et 20€. De quoi faire saliver les moins gourmands si l’on aime la bonne viande nature ou fraîchement relevée.

Justement, parlons-en de cette fraîcheur bovine, indispensable à tout restaurant qui se présente comme spécialiste des tartares. Nous avons testé pour vous expressément le tartare poêlé et le non poêlé. Nous sommes au lendemain de notre dégustation et nous nous portons toujours bien… La viande hachée et malheureusement non coupée de ces tartares respire une fraîcheur ainsi qu’une tendre souplesse garnie de ses ingrédients relevés, le tout fond dans la bouche. Pour escorter ce met protéiné, on nous sert sobrement mais copieusement des frites croquantes et claires rafraîchies par une pincée de salade vinaigrée.

Pour les amateurs de poisson, un tartare de saumon à l’aneth peut être dégusté en toute impunité dans ce domaine aux intonations purement gauloises… Et si vous aimez finir sur une touche sucrée, une panna cotta à la texture ferme et au parfum vanillé nappée d’un coulis de fruits rouges vous attend. Tarte de saison, tiramisu maison ou moelleux au chocolat sont bien sûr toujours de mise… Dans tous les cas, des fraises tagada accompagneront la fin du repas.

Pour agrémenter le tout, un bistrot français se doit de servir du bon vin, qu’à cela ne tienne, un St Chinian à la teneur boisée a parfaitement accompagné ces assiettes bien fournies. Mais la cave des Tontons ne s’arrête pas là, des digestifs d’âge avancé vous attendent au besoin ! Quant à nous, une pointe de mirabelle en guise de touche finale n’a fait qu’égayer un peu plus une soirée sympathique et conviviale.

Les Tontons, 38, rue Raymond Losserand 75014, 01.43.21.69.45.

L’oeil d’Emmanuel Berl sur la fin de la Troisième République
ON/OFF : Ollivier Pourriol joue avec l’interrupteur du Grand Journal
Marie Boëda

One thought on “Il fait bon vivre chez « Les Tontons »”

Commentaire(s)

  • mario bijou

    Bonjour,
    Pas d’accord! Servir des tartares et faire de ceux-ci la spécialité de la maison exigent une propreté IRREPROCHABLE.
    Vous connaissez beaucoup de restos où le flacon de ketchup Heinz (regardez l’état du bouchon et de l’étiquette) est réapprovisionné par un produit d’une autre marque bon marché, où les toilettes donnent directement sur la salle sans aucun sas comme l’exige la règlementation, où quand vous mettez le doigt sur un mur ou le dessous d’une table, celui-ci reste soudé. Quelques exemples parmi d’autres… Mais surtout n’aventurez pas votre regard par la petite trappe en liaison avec la cuisine, sinon vous serez, comme moi, définitivement faché avec cet endroit.
    p.s. Quelquechose me dit que mon post ne sera pas publié…

    avril 29, 2013 at 12 h 03 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture