People

Ozzy Osbourne diagnostiqué positif au test VIH

05 octobre 2009 | PAR Mikaël Faujour

Après avoir passé un test VIH, le légendaire leader de Black Sabbath a appris que celui-ci était positif. Le diagnostic s’est en fait révélé être faux.

« Je suis allé chez le médecin et j’ai passé un test de dépistage du SIDA ; il m’a révélé que le résultat était positif. Ç’a été un des pires jours de ma vie ».

Des examens plus poussés ont révélé que le diagnostic était faux, mais que la santé de John Michael « Ozzy » Osbourne était néanmoins très dégradée.

Le légendaire et grand-guignolesque chanteur de heavy metal, qui a longtemps été en proie à diverses addictions diverses (alcool et drogues dures), paie à 60 ans le prix de ses excès.

L’ambiguïté du diagnostic vient en effet de ce que son système immunitaire est très amoindri par des années d’excès toxicomaniaques – dont les dégâts étaient visibles dans la drolatique série de télé-réalité The Osbournes (MTV).

Mercedes Sosa : la mort de « la Negra »
Une nuit blanche « installée »
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *