People
Mort de Philippe Labbey, cofondateur du centre Gay et Lesbien de Paris

Mort de Philippe Labbey, cofondateur du centre Gay et Lesbien de Paris

02 septembre 2011 | PAR Clement Fraioli

Militant d’Act-Up dès sa création en France, et cofondateur du centre gay et lesbien à Paris, Philippe Labbey est mort d’un cancer à l’âge de 48 ans.

Au début des années 90, le SIDA prend une ampleur sans précédent et touchent les gays par milliers. C’est dans ce contexte, durant lequel les actions de prévention n’existent presque pas et les politiques ne semblent pas s’intéresser au problème, que Philippe Labbey va s’engager. Ainsi, il va se battre afin d’affirmer le droit à l’accès au soin pour les homosexuels, et également promouvoir l’idée d’une union légale, pour les homosexuels, amenant avec elle de nouveaux droits.

L’action de Philippe Labbey ne s’est cependant pas arrêtée aux gays et aux lesbiennes. En effet, lui et son compagnon Cleews Vellay, mythique président d’Act-Up de 1992 à 1994, ont élargi le débat sur le SIDA aux usagers de drogues, aux femmes, aux prisonniers, aux hémophiles… Participant alors au changement de mentalité sur le SIDA, longtemps considéré comme le « cancer des homos ».

Labbey a également marqué l’histoire de l’activisme par des actions coup de poing, dont on se souvient toujours, comme l’Obélisque de la Concorde recouvert d’un préservatif géant le 1er décembre 1993 (cf photo). Mais le legs le plus emblématique laissé par l’activiste est bel et bien le centre LGBT (Lesbien Gay Bi Trans). Ouvert en 1994, le centre, qui s’appelle à l’époque le CGL (Centre Gay et Lesbien) et est basé rue Keller, vise à offrir un lieu d’échanges, de partage et de rencontres à une communauté qui est le plus souvent laissée pour compte. Désormais, le centre a changé de nom, et est situé rue Beaubourg mais le but reste le même, l’homophobie restant une réalité de notre société.

Visuel (c) DR, source Têtu

Gagnez 5 albums de Von Pariahs
Renaud Muselier nommé à la tête de l’Institut du monde arabe
Clement Fraioli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *