People

Mélanie Laurent

22 janvier 2010 | PAR Ariane Lecointre

melanie-laurent-2Mélanie Laurent est cette jeune actrice blondinette, belle comme un cœur au jeu émouvant. Elle est de plus en plus présente en tête d’affiche, dernièrement avec « Inglorious Bastards » et « Le Concert ».

Née à Paris en 1983 Mélanie Laurent est repérée par Gérard Depardieu alors qu’elle accompagne une amie sur le tournage d' »Astérix et Obélix contre César« . L’acteur prend cette jeune fille sous son aile et la gratifie de quelques conseils : ne pas prendre de cours de théâtre, ne pas apprendre ses textes trop à l’avance et ne jamais craindre d’être ridicule.

Riche de cet enseignement, Mélanie Laurent se lance, une actrice au naturel qui parvient peu-à-peu à tirer son épingle du jeu.

Elle joue dans deux premiers films (« Un Pont entre deux rives » de Frédéric Auburtin et « Ceci est mon corps » de Rodolphe Marconi). L’actrice en herbe obtient son bac en 2000 et commence à se faire un nom avec « Embrassez qui vous voulez » (Michel Blanc) en 2002. Quelques longs et courts-métrages plus tard, elle joue dans « Je vais bien ne t’en fais pas » (Philippe Lioret, 2006). Un rôle qui la révèle, de jeune fille (Lili) qui dépérit parce que son frère jumeau a disparu. Mélanie Laurent s’impose au milieu du cinéma comme une actrice extrêmement talentueuse. Elle reçoit pour le rôle de Lili le prix Romy Schneider et le César du meilleur espoir féminin.

La carrière de la jeune femme est lancée pour de bon, elle joue dans « Paris » de Cédric Klapisch une jeune étudiante dont le professeur (Fabrice Luchini) tombe amoureux.

Mélanie Laurent réalise deux courts-métrages en 2008, « De moins en moins » et « À ses pieds« .

En 2009, elle est la partenaire de Diane Kruger et Brad Pitt dans « Inglourious Basterds » , un film de Quentin Tarantino . Dans « Le Concert » de Radu Mihaileanu, elle interprète une violoniste soliste (Anne-Marie) et orpheline.

Deux rôles de juive qui en annoncent un troisième, avec « La Rafle« , un film de Roselyne Bosh (sortie le 10 mars 2010). Ses grands-parents maternels étaient juif ashkénaze polonais et séfarade tunisien, ce qui explique peut-être que la jeune fille joue si souvent de tels rôles.

Juive ou jeune première, Mélanie Laurent continue de séduire les réalisateurs pour notre plus grand bonheur.

Rihanna chante Bob Marley pour Haïti
Venez swinguer au Cabaret Sauvage, le nouveau rendez-vous du dimanche
Ariane Lecointre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *