Mode
Une robe plaidoyer contre la criminalisation de l’homosexualité

Une robe plaidoyer contre la criminalisation de l’homosexualité

09 août 2016 | PAR Antoine Roynier

Valentijn de Hingh a posté samedi sur les réseaux sociaux un cliché d’elle habillée d’une robe faite à partir des drapeaux des pays où l’homosexualité est illégale. Cet acte vise à défendre les droits de la communauté LGBT dans le monde.

La mannequin transsexuelle Valentijn de Hingh a parfaitement illustré la devise Join our Freedom! de l’édition 2016 de l’Europride d’Amsterdam. L’ambassadrice de l’événement a posté sur instagram, le 6 août, une photo d’elle au Rijksmuseum – dont nous avions déjà parlé par ailleurs pour son politiquement correct – vêtue d’une robe composée de soixante-douze drapeaux représentant les pays où l’homosexualité est prohibée. Ce superbe cliché est l’œuvre du photographe néerlandais Pieter Henket tandis que le vêtement a été dessiné par Mattjis van Bergen.

Le top modèle a accompagné son post d’une légende proposant à « chaque pays qui change sa législation [quant aux couples de même sexe] » de remplacer « son drapeau par une bannière arc-en-ciel » avant d’ajouter « Espérons que cette robe montrera un patchwork d’arcs-en-ciel le plus tôt possible ».

Visuel: © Instagram

Léonard Cohen fait ses adieux à sa muse Marianne Ihlen
Cinq sites libyens déclarés en danger par l’Unesco
Antoine Roynier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *