Mode

Revue new-norkaise de la Fashion Week pour l’Automne-Hiver 2015-2016

Revue new-norkaise de la Fashion Week pour l’Automne-Hiver 2015-2016

18 février 2015 | PAR Mariska Konkoly
Défilé Marc By Marc Jacobs Automne-Hiver 2015-1016
Défilé Marc By Marc Jacobs Automne-Hiver 2015-1016

Ce mois de Février s’est vu marqué par l’ouverture de la Fashion Week qui présente ses collections pour l’hiver prochain. Une inauguration qui, comme chaque année s’est déroulée à New-York. La ville a encore une fois révélé des créateurs de talent, des tendances (nombreuses !) qui nous inspirent déjà : des lignes hippies qui scandent le grand retour des seventies (présents également pour été) ; la tartan sacralisé,  le military-chic, et des silhouettes black & white aux lignes minimalistes ont rythmé les catwalk new-yorkais, revue de défilés à suivre.

 Marc by Marc Jacobs, invente une military-woman, marines, US Air Forces au port du béret obligatoire, « Our Future » scandé en message sur de jolis foulards, le girl power habillé de treillis revisités version chic, camouflage de feuilles mortes imbibées de nuances bleues ou bien kaki. Il signe aussi le retour du tartan d’un rouge absolu et retrouvé en leit-motiv chez ses confrères. Reprises du motif fort de cette saison avec Alexander Wang mais en version rock très 90’s cette fois, le créateur renoue avec ses premieres amours : des lignes gothiques et le cuir en amour, cheveux luisants sous les chaînes, les clous, et les chaussures à plateformes, dark comme on l’aime, la veste matelassée s’est aussi invitée au cortège. Très tartan aussi, cette fois chez 3.1 Phillip Lim en version black and white, grands carreaux tissés sur des superpositions de vestes, de chemises, de jupes longues, noués à l’infini en mode after-school autour de la taille. Total black aussi chez Vera Wang et Diesel Black Gold, femme androgyne aux manteaux boyfriend, revisite les tailles basses sous les perfectos et s’assorties de derbies en cuir vernis !

Défilé Diane Von Furstenberg Automne - Hiver 2015-2016
Défilé Diane Von Furstenberg Automne – Hiver 2015-2016

Le carreau a aussi la cote chez Bagdley Mischka, dans son élégante version tweed, petit tailleur pour le jour qui s’efface sous les robes du soir. Les jupes prennent des longueurs midi et réinventent une garde-robe année 50 à la Jackie Kennedy aussi chez Oscar de la Renta qui accueille cette année: Peter Copping. Une première donc pour l’ancien directeur artistique de Nina Ricci, qui a composé autour de la jupe crayon sa pièce fétiche en déclinant des silhouettes insaisissables. C’est une femme fatale aux mystérieuses frontières qui s’est également dessinée chez Diane Von Furstenberg derrière ses « wrap dress » iconiques, réinventées de dentelles transparentes, sensuelles mesures sous des rouges passionnés et des bleu- roi devenus incandescents. Chez Carolina Herrera, Orphée s’est placé en front row pour chanter des louanges abyssales, l’inspiration mère de ce défilé s’est composée autour de l’eau, un océan d’imprimés époustouflants qui ont marqué cette semaine par leur composition technique, leur allure presque futuriste reproduisant les contours sinueux et invisibles qui se meuvent à la surface.

TB_Fall2015_Look_01_730x730
Défilé Tory Burch Automne-Hiver 2015-2016

Les lignes épures en francs monochromes ont également inspiré la femme de l’hiver prochain, la structure habillant d’une seule même voix les silhouettes. Chez Narciso Rodriguez, des formes droites et enveloppantes aux nuances pastel font danser les manteaux géométriques aux allures XXL. Pour The Row, les sœurs Olsen ont scandé une fois de plus l’hymne à la décontraction chic, des pulls oversizes, des pantalons à la traîne, des pardessus démesurés et le sac de sport réinventé en it-bag. Victoria Beckham lance également une allure chic et simplissime : des pièces élégantes et transformables, des manteaux aux lourds boutons et cols montés, la laine en sillage de toute sa collection. Le ton donné au black & white, mesuré chez Donna Karan, la jupe crayon a des allures officielles, sévère sous les nuances de kaki et les ceintures qui ponctuent chacune des silhouettes, s’imposent comme l’Accessoire fort alliant superposition de matières, fourrures près du corps sous les mousselines légères.

Défilé Tommy Hilfiger Automne-Hiver 2015-2016
Défilé Tommy Hilfiger Automne-Hiver 2015-2016

Les années 70 ont elles aussi balayé la prochaine saison d’une inspiration majeure, complètement revisitées chez Tory Burch, une collection qui plonge ses méandres dans l’Afrique du Nord, tapis marocains en décor mais pas que, des robes revues en laine brodée qui se tapissent de motifs orientaux, comme une nouvelle version du hippy chic. Encrée aussi chez BCBG Max Azria, les cuissardes se font camel, voyage péruvien et petites robes blanches romantiques qui se découvrent sous les gilets brodés façon ethnique. Seventies, un brin aussi chez Tommy Hilfiger où le catwalk s’est transformé en stade de foot américain, s’improvisent alors des jeunes filles en uniformes , bordeaux joyeux mêlés au orange qui porte fièrement en écharpe les couleurs de son équipe fétiche. Sur les bancs d’Harvard, le school and the gang a rythmé l’allure et les chaussettes portées hautes du défilé. Chez Lacoste, hommage au tennis qui est devenu inspiration et scande le grand retour du bandeau en éponge porté fièrement, des coupes sportswear justement maîtrisées et légèrement année 50, revisite les balades dominicales, la raquette à la main.

Enfin, pour parer au grand froid, Moncler Grenoble a comme chaque année présenté une collection placée sous le signe d’une savoureuse scénographie : couples aux chapkas colorées, et bottes velues aux pieds pour braver avec élégance et humour les pistes de ski enneigées.

Visuel (c)  : Marc by Marc Jacobs, Diane Von Furstenberg, Tory Burch, Tommy Hilfiger, Lacoste.

« Big daddy » de Chahdortt Djavann, violence sociale, incarcération et amour fusionnel.
On recrute la nouvelle promotion de l’École du Nord !
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *