Mode

Rencontre bijoutière, rencontre avec Monsieur

Rencontre bijoutière, rencontre avec Monsieur

16 novembre 2013 | PAR Mariska Konkoly

MONSIEUR PARIS 3La semaine dernière, nous vous parlions de ces petits créateurs qui, cheveux et idées au vent, avaient ce talent pour nous faire rêver en merveille. C’est ainsi que Monsieur Paris ouvre le bal de la découverte à travers une rencontre en hauts lieux, un atelier à la pierre à vif, martelé de métaux précieux qui déci delà appelait à la lumière. Derrière les vitrines et les miroirs, la facette bijoutière de Monsieur s’est révélée à travers plus qu’un regard.

C’est dans l’antre historique des artisans du bijou, au coin de la rue Charlot, qui baigne dans le 3ème arrondissement de Paris, que les pavés ont vue avec pignons sur rue, ce décor enchanteur qui mêle boutique en suspension et atelier. Les deux univers ne se cachent plus et communiquent d’une passion commune où le soin porté à la fabrication se dévoile en échange continu. Ainsi, bercé de soleil et derrière le comptoir, la figure de Monsieur se dévoile, Nadia sa créatrice raconte l’histoire d’une ligne à part qui plonge ses inspirations dans le métal précieux.

MONSIEUR PARIS 1Nous aimerions commencer par il était une fois et c’est ce que nous ferons. Nadia parle avec charme de son parcours, fait de rencontres et de passion, de rires et d’éclats où cette ancienne patronne de bar a su métamorphoser ses expériences en un sens aigu du partage. Ici, c’est le temps qui compte mais c’est aussi le temps qui s’arrête, l’instant suspendu entre les murs de la boutique au décor brut et émouvant. C’est en 2009 que nait alors Monsieur, et derrière ce nom une histoire de femmes, un pied de nez à ces métiers souvent happés par les hommes, et dont la seule prépondérance sera donc ce nom, signé par la main même de Nadia.

MONSIEUR PARIS 2Le bijou, que l’on garde avec soi, que l’on transmet, que l ‘on aime pour toujours est la suite de l’histoire, quelquefois il s’émeut d’un conte ou bien d’une légende, de pierres en images, de dessins griffonnés et imaginaires sur le coin d’une table, un soir avec un verre de vin. Et puis sa naissance, il voit le jour grâce aux doigts habiles de Anne, qui dans l’atelier réinvente, découpe, cisèle, et construit les petits Monsieur qui dansent en bagues, en colliers, en bracelets… Des pierres qui roulent et qui brillent et appellent à la personnalité de chacun, un moment ou des années pour choisir le bijou parfait, en semi-mesure,  sur les mains et les cous, le diamant et de quelle couleur, la taille et pour qui, la chaîne et sa longueur, le médaillon et le talisman d’une autre vie.

Monsieur Paris, le point d’honneur au temps qui s’écoule, important pour prendre soin des choses, le temps pour la passion, le temps pour le partage d’un bijou, qui même dans le noir, brille encore.

La collection Monsieur Paris est à découvrir sur www.monsieur-paris.com, ou en vrai à la boutique-atelier Monsieur Paris, 53 rue Charlot, Paris, 3ème arrondissement.

Visuels (c) : TLC

[Interview] Shojono Tomo : une artiste transversale décalée et sans langue de bois
[Chronique] « Hidden Tensions » de Von Pariahs : sauvage et tendu
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *