Mode
Le couturier-sculpteur Pierre Cardin est décédé

Le couturier-sculpteur Pierre Cardin est décédé

29 décembre 2020 | PAR Cloe Assire

Ce mardi 29 décembre, le monde de la mode est en deuil : Pierre Cardin, aux nombreuses inventions « futuristes » inspirées par la conquête spatiale, s’est éteint. Son oeuvre continuera cependant de briller dans le ciel à l’image d’une étoile guidant les générations de créateurs actuelles et à venir. Retour sur un parcours long de 98 ans. 

Après les privations de la Seconde Guerre Mondiale, Christian Dior avait redonné ses lettres de noblesse à la Haute Couture Française en introduisant le célèbre New Look. Mais c’est surtout l’arrivée du prêt-à-porter qui changea les mœurs de consommation, mettant sur le devant de la scène une nouvelle lignée de créateurs, en particulier entre 1965 et 1980. Pierre Cardin en fit partie, entouré par Yves Saint-Laurent, Mary Quant, Paco Rabanne et André Courrèges. Très présent sur le marché de la minijupe, Pierre Cardin cherchait avant tout une nouvelle liberté dans l’apparence par le biais de  l’élaboration d’une mode unisexe. Sa collection la plus notable demeure donc « Cosmocorps » en 1966 où le couturier visionnaire proposait déjà des ensembles très similaires pour hommes et femmes où la tunique masculine faisait écho à la minijupe féminine. 

La même année, sa muse Jeanne Moreau arborait une superbe robe rebrodée de sequins au cours de la cérémonie du Festival de Cannes. Il y a deux mois de cela, on pouvait venir l’admirer au sein de la maison de ventes Artcurial qui a dispersé l’exceptionnelle garde-robe de l’actrice avec qui il vivra une relation passionnelle pendant quatre ans. Faisant partie intégrante de la jet-set, Pierre Cardin était un homme surprenant en prenant le partie de multiplier les contrats de licence au fur et à mesure du temps. Son univers créatif fut certes quelque peu dilué, mais cela ne l’empêcha de devenir milliardaire et de déceler de nouveaux talents à l’image de Jean-Paul Gaultier ou encore Philippe Starck.

Si Pierre Cardin a incarné avec panache le renouveau vestimentaire d’après-guerre pour une jeunesse en plein essor, il continuera d’inspirer nombreux créateurs. Alors que les musées sont fermés avec la pandémie actuelle, le monde de la mode espère avoir la chance d’assister sous peu à une rétrospective sur son travail. 

Visuel : Creative Commons

« Arts et Cinéma » : une exposition ouverte pendant les fêtes à la Fondation de l’Hermitage
Les bons plans du réveillon confiné
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture