Mode
Le corps de Joan Holloway, c’est pour moi !

Le corps de Joan Holloway, c’est pour moi !

20 septembre 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Vous bavez devant les seins pointés vers l’avant et la taille ultra fine des héroïnes de MadMen ? Ce corps là vous en rêvez, naturellement vous ne l’avez pas, personne ne l’a. Mais la costumière de la série Janie Bryant a le secret : de la lingerie Maideform, la marque culte américaine qui depuis prés d’un siècle s’arrange avec la nature pour nous rendre divine.

L’histoire de Maidenform débute en 1920 lorsque le look à la poitrine corsetée fut rage. Les fondateurs, Ida Rosenthal et Enid Bisset, partenaires dans une affaire de robe sur mesure sur la 57ième avenue de New York, ont cru qu’une robe était mieux ajustée sur une poitrine naturelle plutôt qu’une poitrine enserrée. Le soutien gorge bandeau fut restructuré en deux bonnets, séparés au centre par un empiècement élastique. En 2011, la marque est toujours basée à NYC mais elle est diffusée dans 85 points de ventes dans le Monde.

Vous l’aurez compris, les body, push-up et autres waistnipper de la marque restent des pièces chics et rares. Une  nouvelle ligne fait son effet en portant le nom sympathique de « Flexees » , le message est clair : des silhouettes fifties mais un confort vingt-et-unième siècle à des tarifs qui restent trés abordables, comptez 34.95€  pour un soutien gorge.

 

 

Visuel : Strapless slip / Flexees by Maidenform 54.95 €

La photographie et le parfum fusionnent pour Olfactive studio.
Le phénomène Lana Del Rey en concert le 7 novembre au Nouveau Casino
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Le corps de Joan Holloway, c’est pour moi !”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *