Mode
La sélection du mardi : imaginaire bucolique et belle dentelle romantique

La sélection du mardi : imaginaire bucolique et belle dentelle romantique

11 juin 2013 | PAR Mariska Konkoly

bonheur

Le blanc est immaculé de fraîcheur spectaculaire, invite dans ses songes à un voyage peu ordinaire qui borde les routes de dentelles lumineuses et qui brode des histoires en relief. Une couleur au vent qui s’allie aux parures crème et nonchalantes s’affichant en petits précis d’éclats sous les rayons alors devenus fluorescents du soleil. L’ornement s’impose en maître de cette douce tendance virginale qui dessine des boucles dorées et des matières aériennes qui semblent s’envoler. L’été se fera léger sous le style baroque et romantique dicté par la splendeur du blanc enneigé.

Bonheur. L’occasion de mettre les phares sur de petites griffes imagées et joliment travaillées qui se prêtent avec facilité et élégance aux touches romantiques deci-delà. C’est le cas de « Bonheur », ainsi nommé comme une philosophie à part entière où le concept engage la création d’une ligne douce qui s’interprète en monochrome alliant les affres de la pureté et de la légèreté. Au son des coupes délicates, c’est la promesse des heures heureuses et candides qui défile avec une tendre oisiveté.

isabel marantCréateurs. Revue d’été sur les podiums qui loin d’être frileux s’habillent de lumière blanche, cassée ou crémeuse en apparats ajourés, souvent dentellés et toujours précieux. La classe romantique fait ses gammes chez Isabel Marant, parcoure le chemin du sagement décoiffé. Une tendance en étincelles qui prône les broderies parsemées,  les petits pompons, les cordons enlassés, et les coupes amples qui donnent leur faveur au poncho. Olivier Rousteing pour Balmain, a fait du blanc une armure, elle se compose magistralement en arabesques baroques, en étoiles ajourées et majestueuses qui portent la précision et l’imaginaire du créateur.

Humeurs. Dentellière aux petits secrets qui se cachent derrière la transparence et l’apparente fragilité. La broderie est montée sur la soie éphémère,  le voile se dicte en chemin nuancé, en tourbillons de fleurs qui sous-entendent un corps caché, qui mêle sa couleur réchauffée à l’imprimé invisible. Voluptueuse et un brin victorienne chez Valentino, où la dentelle se travaille sans mesure. Elle se veut parsemée chez Nina Ricci, épure chez Carven et juste ancienne chez Diane Von Furstenberg.

Candeur. Et harmonie où les petites robes virevoltent et sirotent en terrasse des diabolos fraises, l’air est chaud, le souffle est aérien derrière ces lignes crème et panachées de détails. Le dos se découvre derrière le croisement des bretelles, la peau est ajourée de croquets et de smocks enfantins. Band of Outsiders, la griffe hype et éponyme dessine cet été une collection légère et douce qui murmure des chants angéliques, georgette de soie et mousseline tournoient alors avec éclat.

Légendes : Robe en mousseline de soie imprimée, Band of Outsiders. Robe en voile de coton et dentelle Greta, Isabel Marant Etoile. Robe en organza de coton à découpes, Carven. Haut en organza de soie et macramé, Red Valentino. Chemisier en voile de coton Mallegra, Diane Von Furstenberg. Robe en voile de soie et coton mélangé, Band of Outsiders.

Visuel (c) : DR, collection Isabel Marant printemps-été 2013 et collection Bonheur été 2013.

Sarah Jessica Parker, des chaussures signées SPJ
L’inconnu du lac : cachez ce baiser que je ne saurais voir
Mariska Konkoly

One thought on “La sélection du mardi : imaginaire bucolique et belle dentelle romantique”

Commentaire(s)

  • The greatest issue is that you have obtained it
    for an inexpensive selling price. Acquiring about plant machinery can be the
    situation difficult.

    août 12, 2013 at 15 h 32 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture