Mode

La sélection du mardi : compositions pour tenue de réveillon

La sélection du mardi : compositions pour tenue de réveillon

26 novembre 2013 | PAR Mariska Konkoly

NOEL 1
Voilà que le grand décompte a commencé, l’avent sonne les cloches d’un heureux événement à venir fait de sapins, de boules géantes et lumineuses, de clignotants en veux-tu en voilà et de phénomènes de joies un peu partout. Au programme des festivités, et que l’on se rassure, le retour du velours rend grâce, le rouge pourpre a le vent en poupe et les paillettes ne sont que les bienvenues d’une Christmas story qui comme chaque année déclenche des questions existentielles sur la parfaite tenue à adopter. 

Diadème de fête. Non pas que nous nous lassons des headbands et autres accessoires clinquants, mais il vrai qu’en cette froide période, il est de bon ton de tenter la paillette magique, loin de la boule à facette, mais presque en apparat brillant et joli. Ainsi, les petites couronnes qui déguisent les têtes mignonnes sont les bienvenues, comme ses boucles d’oreilles baroques parsemées de cristaux qui rendent cet effet si charmant en multi-pierres.

À noter : le bijou de tête en déesse helléniste chez la petite et très chic créatrice Jennifer Behr ou la barrette rétro signée Valentino.

Douce pointure : exit le froid et ses obligations chaussées, les Ugg gentiment mises de côté. On assume pour ce soir-là le « il faut souffrir pour être belle », qui nous dirige vers un chausseur bien chic et nous dit de délaisser la fourrure l’histoire d’un instant. Ainsi, c’est avec de la hauteur (et sans modération aucune) que s’accordent à merveille les escarpins brillants, et le verni, bien lui soit rendu, sera de la partie.

À noter : les talons de lumières chez Mellow Yellow ou la ligne parfaite de Christian Louboutin.

NOEL 2Robe du soir, bonsoir. Les bals de promo ne sont pas en vogue dans nos contrées mais peu importe, pour la grande fête le « tutu » fameux est de saison, corsage en vogue et tenue de fée sans sa baguette. Magique tenue, donc, et du soir, en plus, ce qui permet bien des excentricités qui ne semblent autorisées que pour les joies de fin d’année. Une robe, oui, alors majestueuse, perles superbes, velours et broderies, voyage ailleurs et mines souriantes sous le gui.

À noter : les sequins incandescents chez Topshop et l’iconique robe en tulle chez Naf Naf.

Pochette aux merveilles. Gardeuse de secret, elle parfait les contes enchantés de Noël et les brillantes compositions de la nouvelle année. La clutch est l’ultime attention portée au détail doré, les couleurs décalées peuvent se le permettre, l’argenté brille alors de mille feux et se balance entre les doigts posés. Ceinture de la belle étoile qui scintille sous les neiges éternelles, la pochette du soir ne sera pas à bouder.

À noter : la pochette art déco et géométriquement élégante chez New Look ou complètement métallisée chez DVF !

Légendes : Bijou de tête filigrané doré, Jennifer Behr, 141 euros. Barrette en satin cloutée, Valentino, 160 euros.  Escarpin Orambo en cuir, Mellow Yellow, 139 euros. Escarpin en cuir verni Completa, Christian Louboutin, 445 euros. Robe brodée de sequins, Topshop, 88 euros. Robe sans manches et jupon tulle, Naf Naf, 60 euros. Pochette – boîte or et noir, New Look, 19,90 euros. Pochette en élaphe métallisé, Diane Von Furstenberg, 225 euros.

Visuels : © DR

3 Days in Paris : Christian Berst présente James Edward Deeds
Goya et la modernité à la Pinacothèque de Paris : un artiste en avance sur son temps
Mariska Konkoly

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *