Mode

Kenneth Barlis réunit le tapis rouge et le bitume

Kenneth Barlis réunit le tapis rouge et le bitume

20 septembre 2019 | PAR Cloe Assire

Fondée en 2012, et ayant depuis acquis une renommée internationale, la marque Kenneth Barlis est majoritairement connue pour son amour du luxe et de l’élégance. Entre robes de soirée et de mariée, le créateur a décidé en 2015 de se pencher sur la mode masculine qu’il désire moderniser. Les looks des deux sexes nous furent donc présentés au cours de la NYFW au sein de l’Angel Orensanz Foundation le 7 septembre.

Les hommes sont grands, le torse apparent est musclé. Les femmes sont minces, en robes longues. Cliché américain ? Totalement. Du moins pour la première moitié du défilé où Kenneth Barlis semble nous décrire les stéréotypes de la mode aux États-Unis.

Les paillettes sont omniprésentes du côté des hommes où la tenue du sportif habituel – sweatshirt près du corps et short très court – s’en voit recouverte. La mode streetwear pourrait ainsi paraître sophistiquée mais le choix de ces paillettes donne vite une impression bon marché aux vêtements. Pour les femmes, les robes longues sont sublimes, très élégantes, dans la continuité du travail habituel de Kenneth Barlis. Rien d’étonnant pour le moment si ce n’est cette opposition hommes/femmes emplie de clichés.

Mais c’est sans compter le renversement de situation. Au fur et à mesure, comme si Kenneth Barlis dépeignait l’évolution des moeurs au travers de la couture, l’ensemble devient de plus en plus androgyne. Les paillettes laissent place à des tissus venus d’Orient, les coupes deviennent davantage structurées sans pour autant effacer certains codes des tenues précédentes.

Ainsi, Kenneth Barlis remet en question ce qu’il a l’habitude de faire au profit d’un vestiaire masculin qu’il modernise de façon élégante en partant de clichés.

Crédits : ©Gettyimages pour Kenneth Barlis 

« Burn » de Mike Gan : brûler pour exister !
Vincent Darré : « J’aime bien les objets qui traversent les époques et qui conservent une certaine rigueur »
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *