Mode

Défilé – Maria Aristidou – Couture printemps-été 2019

Défilé – Maria Aristidou – Couture printemps-été 2019

22 janvier 2019 | PAR La Rédaction

La maison Maria Aristidou a présenté sa nouvelle collection printemps-été 2019 lors du défilé couture à l’hôtel Intercontinental Paris, dans le luxueux Grand Opéra Ballroom le lundi 21 janvier.

par Cloé Assire.

Intitulées « Symplexis », ces silhouettes en maille ont représenté un véritable défi pour la créatrice qui nous présente un défilé dont le leitmotiv n’est autre qu’un motif intemporel s’inspirant d’une porte cintrée d’époque trouvée lors d’une promenade à l’intérieur des remparts de la vieille ville de Nicosie à Chypre. Une collection placée sous le signe de la découverte, poussée par la curiosité, à travers un voyage tant spatial que temporel…

Ce motif, fil conducteur de la collection donc, permet également de comprendre le choix d’un nom comme « Symplexis ». La maison Maria Aristidou explique qu’on ne sait jamais ce qui se cache derrière une porte. Même lorsqu’on croit le savoir, un doute subsiste jusqu’à son ouverture. Ainsi, une porte fermée demeure un mystère bien souvent, aiguisant notre curiosité d’êtres humains. Lorsque cette porte possède une arche et une clé de voûte s’entrelaçant pour former un symplexis cohérent, elle devient mystique et merveilleuse, à l’image de la femme sublimée par la créatrice, en laissant l’imagination se déployer. Paradoxalement, la simplicité de la façade de la porte associée à la complexité de l’ingénierie utilisée, ont donné naissance à une série d’essais de conception pour aboutir à ce motif que Maria Aristidou décline sous forme d’ornements de broderie à la main sur une palette colorée de tricots luxueux, caractérisant son travail, afin de capturer l’essence même d’une femme. Les coupes reprennent des designs classiques intemporels, embellies par des détails qui le sont tout autant, mettant à nu la signature de cette collection.

 

C’est en 2015, lorsque Maria Aristidou présentait sa première édition limitée de foulards en tricot automne-hiver, que la magie du tricot l’a inspirée à créer, à l’aide de fils luxueux et de techniques élaborées, constituant le début d’un nouveau concept dans ses créations. En effet, le processus de production des tissus commence dès le début pour chaque collection. Les fils sont commandés à Paris et en Italie puis une série de modèles, d’abord conçus sur papier, sont transmis au logiciel de tricot par ordinateur. Une fois que les modèles souhaités sont développés et que les échantillons de tissu sont finalisés et testés, la création des silhouettes peut alors commencer. Les vêtements sont coupés, cousus et finalement brodés. Toute la production est alors effectuée à Chypre dont la créatrice est originaire.

Cette collection « Symplexis » constitue donc la suite logique du processus de création établi par Maria Aristidou qui valorise ici le patrimoine culturel de son pays à partir d’un élément architectural devenu motif pour sublimer une femme qui est par analogie le parallèle de cette porte mystérieuse attisant la curiosité.

visuels : [email protected]

Sandrine Piau au TCE, ou le triomphe de la grâce et de la délicatesse
Défilé – Patuna – Couture printemps-été 2019
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *