Mode

Conflit autour de la Samaritaine

04 février 2011 | PAR Avela Guilloux

Trois associations, Accomplir, SOS Paris et Ensemble rue Baillet, ont demandé, jeudi 27 janvier, au Tribunal administratif d’annuler la révision simplifiée du Plan local d’urbanisme (PLU) décidée en juillet 2010 par leConseil de Paris.

Cette modification permet à la ville d’autoriser le Groupe LVMH, propriétaire de l’ancien grand magasin La Samaritaine, à surélever le bâtiment de plusieurs mètres, côté rue de Rivoli, ce qui priverait de lumière les habitants de l’étroite rue Baillet.

Les associations estiment que cette décision représente « un énorme cadeau offert à LVMH ». Sur les 67 000 m2 du projet, sont prévus 10 % de logements sociaux et une crèche, l’essentiel étant réservé aux commerces, bureaux, à un hôtel de luxe.

Disparition d’Edouard Glissant
Quand Paris tourne « Tron »: les activités autour du film de Disney
Avela Guilloux

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture