Mode

Cannes 2018, les plus belles robes du Festival : l’entrée de la slow fashion

Cannes 2018, les plus belles robes du Festival : l’entrée de la slow fashion

10 mai 2018 | PAR Sophia Le Bon

Cette année, c’est encore une fois incontestablement la robe longue qui domine le tapis rouge à Cannes. Et pour cause : plus théâtrale, plus spectaculaire, plus audacieuse, la longueur permet aux actrices de renouer avec le conte de fées.

Certaines jouent la carte de la légèreté à l’instar d’Isabelle Adjani avec une robe vaporeuse en tulle blanc brodée de fleurs multicolores signée Dior. D’autres s’amusent avec de la dentelle et jouent avec la transparence. On pense par exemple à Penelope Cruz ou Kirsten Stewart dans des créations Chanel toutes dentelles, froufrous et plissés.

Plus osé, Léa Seydoux porte une robe longue déstructurée style naked dress, en voile transparent tout rebrodé de paillettes et sequins, création de la maison haute couture Louis Vuitton dont elle est l’égérie. On retrouve également quelques formes simples et plus sages : Virginie Ledoyen en satin gris clair ou Ava DuVernay en Prada.

Coté couleur, le noir, le blanc et l’argenté dominent. Les couleurs vives, elles, sont absentes à quelques exceptions près : Chiara Mastroianni en robe rouge fleurie signée Saint Laurent ou encore Julianne Moore en robe rouge de la maison Givenchy.

C’est certainement la robe de Cate Blanchett, présidente du jury du Festival, qui a le plus fait sensation : une robe Armani Privé sublime en dentelle, jouant la transparence et échancrée dans le dos.

La particularité de cette robe ? Elle est issue de la collection automne-hiver 2013-2014 et avait déjà été portée par l’actrice lors de la cérémonie des Golden Globes en 2014. Véritable acte militant dans l’univers des cérémonies où la nouveauté prime. Cate Blanchett appelle ainsi « à un consumérisme plus responsable ainsi qu’à un monde où les vêtements ne seraient pas si vite jetés ». Elle vient de nous prouver que la slow fashion pouvait être ultra sexy. Coco Chanel le savait déjà : La mode se démode, le style jamais.

Retrouvez tous les articles de Toute La Culture sur le Festival de Cannes dans notre dossier Cannes 2018

Visuel © Vaibhav Ahuja CC By SA

L’ACID Cannes présente « Seule à mon mariage » de Marta Bergman
Starcrawler : le rock n’est pas mort, il bouge encore…
Sophia Le Bon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *