Tendances

<h1 data-lazy-src=

L’éternel blue-jean

[ Publi-Rédactionnel ]
24 mai 2012 | PAR La Rédaction

Vous êtes invité à une fête, mais ne connaissez pas le code vestimentaire et donc ne savez pas quoi mettre.

C’est facile, portez un jeans ! -Pourquoi ? Parce que le jean est le seul vêtement qui résiste aux différents courants de mode, ne connaît pas d’âge, pas de sexe, pas de couche sociale et s’adapte à chaque occasion.
De nos jours, il est possible de porter un jean dans la vie quotidienne, au travail, en boîte, pour aller au cinéma, au théâtre, à un défilé de mode, voire même à un mariage. Le tout est de chosir le bon jean – il y a le jean large pour apparaître décontracté, ou alors le jean slim, pour une silhouette plus sexy – et de l’associer avec goût au reste de la tenue. Le porter avec un chemisier ou un T-Shirt n’aura pas le même effet.
Et puis des jeans, il y en a pour tous les âges. Les enfants, les adolescents, les adultes et même les seniors ont leur coupe de jean préféré.

Levi’s, le vrai jeans

Lorsque l’on entend « jean », et ceci n’a pas changé depuis son invention, on l’associe presque instantanément à Levi’s, car aucune marque ne représente mieux le jean que Levi’s. Habillez-vous Levi’s, vivez Levi’s pourrait en être la devise. Le jean Levi’s s’adapte à chaque occasion et à chaque morphologie. C’est Levi Strauss, émigré bavarois, qui en 1853 inventa et commercialisa ce pantalon en tissu denim en coopération avec Jacob Davis. Au début, le jean était un pantalon d’ouvriers et d’agriculteurs. Ce pantalon était extrêmement robuste et ne s’usait pas aussi vite que les autres matières portées à l’époque. Le jean arriva en Europe dans les années 50. A cette époque, il n’avait pas bonne réputation et était souvent pris pour un symbole de délinquance. C’était le vêtement des « voyous ».
Bien qu’aujourd’hui Levi’s ne fabrique plus seulement des jeans, mais toute sorte d’habits, cette marque est restée le symbole du « American way of life », qui désigne le mode de vie à l’américaine et la quête de la liberté et du bonheur. Il y a trente ans encore, le jean était un habit uniquement pensé pour hommes, il est aujourd’hui loué par les deux sexes et a encore de beaux jours devant lui.

Publi-Rédactionnel

L’Exécution du juge infernal à la MC93
Cannes, jour 8 : un road-trip soporifique, Leos Carax en grande forme, et un Reygadas subtil
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *