Tendances
Les cours de yoga en ligne et gratuits à faire dans son salon

Les cours de yoga en ligne et gratuits à faire dans son salon

21 mai 2020 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Si comme nous vous travaillez dans le secteur culturel vous êtes tout autant coincé à la maison que pendant le confinement. Dans la série des activité à faire dans son salon, le yoga a fait un boom. Voici nos cours en ligne préférés, tous très doux et accessibles.

Rapides et efficaces

Si vous devez jongler entre un peu de télétravail, la cuisine, le rangement et l’école à la maison, vous n’avez pas la journée pour vous. Ce n’est pas une raison pour ne rien faire ! En 20, 30 ou 40 minutes, on peut construire une séance complète qui ne boude ni la respiration ni la relaxation.

La chaîne d’Hélène Duval propose des « focus ». Le flow est celui d’un vinyassa, le nom des postures est dit en français.  Le cours est facile à suivre pour tous les niveaux.  Par exemple ici, un axe « ventre plat » qui insiste non pas sur les abdos mais sur la zone intérieure et extérieure.

Autre style, on adore la direction de « Delphine Marie Yoga ». Cette enseignante insiste sur les ouvertures de hanches dans une routine du matin pas à pas.   Convient à ceux qui ont déjà pratiqué un peu le yoga, assez pour naviguer confortablement dans les termes et les alignements, mais rien de compliqué.

 

 

Du côté de la Suisse, on suit le flow de Sophie qui se concentre sur les fessiers, les jambes et les abdominaux et c’est assez physique ! Le cours dure un peu moins de 40 minutes et il fait le tour de la question !

Pour les obsessionnels du beau geste

Le confinement a été pour beaucoup l’occasion de s’y coller et de se fixer comme objectif d’y arriver.  Dans le genre, chacun sa marotte. La posture du corbeau arrive tout de même en tête des recherches sur You Tube ! Elle est dure, elle fait peur, elle demande du temps !

 

En VO, les cours de l’américain Neil Keleher jouent la carte du « step by step », il offre une autre façon d’entrer dans le corbeau, et le route est longue !

Namasté !

 

Visuel : Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

David Lynch dévoile un nouveau court-métrage
Perrine Dufourcq, coordinatrice générale du Très Court Festival : « Une simple idée suffit à tous nous combler »
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *