Le Buzz
Une vidéo inédite de Serge Gainsbourg datant de 1987 dévoilée

Une vidéo inédite de Serge Gainsbourg datant de 1987 dévoilée

18 septembre 2014 | PAR Megane Mahieu

Une vidéo datant de 1987 a été postée par son auteur, Emmanuel Prelle, sur Youtube. On y découvre une interview inédite de Gainsbourg dans un magasin Fnac à l’occasion de la sortie de la BD «Où es-tu Melody ? », co-réalisée avec le dessinateur Iusse aussi ici présent.

Ce devait être un exercice délicat que d’interviewer Serge Gainsbourg. Lui-même le dit ici « Tu peux me poser des questions, c’est pas dit que j’y réponde. » Compositeur de génie, maniant les mots et les images à merveille, les années 80 dont date cette vidéo signent la période sombre du chanteur. Gainsbourg est alors surnommé Gainsbarre, face sombre du personnage comme le Dr Jekyll a son Mr Hyde.

Toujours tourmenté par l’échec de sa carrière de peintre, il doit dorénavant essuyer celui de ces films. Ce sont les années du flop de son film Charlotte For Ever, et le scandale qu’il provoqua avec l’album du même nom, hommage vibrant à la relation fusionnelle père-fille dont les détracteurs n’auront retenu que le caractère incestueux. Il dit même ici à un spectateur « Tu as vu l’état du cinéma actuel ? (…) Quand tu fais quelque chose d’aussi classieux que Charlotte Forever, tu te ramasses. » Quelques temps après sortira son dernier album studio, «You’re under arrest », des morceaux aux accents funk ponctués de textes sombres.

Trente minutes d’un témoignage rare qui met en valeur (presque) toutes les facettes du génial Gainsbourg. Le chanteur y apparait tantôt imprévisible, farceur, nonchalant, nostalgique et proche d’un public qui le tutoie. Cette dualité stigmatisée par le Gainsbourg / Gainsbarre résonne lorsqu’il dit : « Parfois je suis un des plus grands, un des best. Et parfois je me dis que je suis qu’une merde. »

De « Gainsbarre », les deux autres intervenants le définissent comme « un animal qui se cache, qui se déguise ». Cette vidéo amateur, par son cadrage, cette focalisation sur le chanteur encerclé semble sans préméditation mettre cette réflexion en avant.

Serge Gainsbourg, même ravagé par les gitanes et l’alcool reste attendrissant. Lorsqu’un enfant chahute dans le public, il évoque d’emblée son fils Lulu alors âgé d’un an.

De belles anecdotes (Truffaut lui aurait dit : « Gainsbourg, tu vas finir dans les cinémathèques ») à des extravagances, son discours reste hanté par la mort ; Gainsbourg anticipant le regard que les gens auront sur lui quand il aura « casser sa pipe » comme il le dit. Il répète « Je vais crever bientôt ». Il meurt en 1991, soit 4 ans plus tard.

Partie 1 :

Partie 2 :

Visuel : ©Claude Truong Ngoc

Beyoncé et Jay Z : après On The Run, un album ensemble ?
Mais qu’a fait Robin Thicke ?
Megane Mahieu

2 thoughts on “Une vidéo inédite de Serge Gainsbourg datant de 1987 dévoilée”

Commentaire(s)

  • Bonjour,
    Je suis l’auteur de cette vidéo ; merci de l’avoir relayée, et merci de vos commentaires positifs et pertinents.

    septembre 23, 2014 at 8 h 35 min
  • Megane Mahieu

    Merci à vous Emmanuel pour cette rareté !

    septembre 23, 2014 at 11 h 07 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *