Le Buzz

Une maison de Barbie géante ? Berlin dit non

Une maison de Barbie géante ? Berlin dit non

07 mai 2013 | PAR Elodie Rustant

Dure semaine pour Barbie. Après une étude menée aux Etats-Unis sur l’incohérence absolue de ses mensurations, les féministes berlinoises voudraient empêcher l’installation de la reproduction grandeur nature de sa maison rose au beau milieu du quartier d’Alexanderplatz…

Il faut avouer que le projet a de quoi faire frémir les plus nostalgiques de l’égérie Mattel. Pour la modique somme de 22 euros, les petites filles pourront pénétrer dans l’antre rose (2 500 mètres carrés) et s’adonner à toutes sortes de distractions très barbiennes : préparer des cupcakes virtuels dans la cuisine, défiler telles de minis top-models, prendre des photos avec le poney (rose aussi celui-là ?), et farfouiller dans la garde robe pailletée…Alléchant programme.

L’ouverture prévue le 16 mai prochain a fait naitre la colère de berlinois qui ont lancé le mouvement Occupy Barbie-Dreamhouse largement relayé par les réseaux sociaux. Pour le porte-parole du mouvement Michael Koschitzki, cette attraction ne serait qu’une transposition à taille humaine du caractère sexiste de l’univers de Barbie.

« Pour 22 euros, tu peux avoir deux carrières: mannequin ou popstar ! Quelle image cela transmet-il aux jeunes femmes ? La grande majorité des petites filles jouent avec une poupée qui dans la réalité serait anorexique et dont la vie consiste à attendre Ken dans la voiture » s’explique t-il.

L’idée provient de l’entrepreneur australien Christopher Rahofer pour qui cette maison ne se veut pas « éducative » mais bien « interactive ».

Pour Mattel, il s’agit avant tout de rebooster des ventes en forte baisse (-50 % depuis l’année 2000) en s’offrant une importante visibilité – nombre de visiteurs attendus : 3 000 par jour.

La maison devrait voyager dans plusieurs capitales européennes dont Paris, surveillez bien vos enfants !

Bagarre ou les querelleurs parisiens
Miss Knife sera à Avignon !
Elodie Rustant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *