Le Buzz

Syndicats versus Philippe Val sur France Inter

19 juin 2009 | PAR Charlotte

20070323fig000000007_23818_11Le nouveau directeur de Radio France est loin de ne faire que des heureux ; et pour preuve le SNJ et le SNJ-FO viennent de publier un communiqué révélant leurs inquiétudes face à l’arrivée de Philippe Val, récemment nommé par le nouveau président Jean-Luc Hees.

Selon eux, cette nomination  pourrait se répercuter négativement sur l’image de la station et faire dévier de manière brutale la ligne éditoriale de celle-ci. Mais ces accusations ne sont fondées que sur des bruits de couloirs puisque les syndicats ont avoué ne pas connaître avec exactitude le projet rédactionnel de Philippe Val, ils auraient tout de même confirmé l’intention du nouveau directeur de « modifier des rendez-vous d’antenne » avant même sa nomination officielle.

Par précaution, les syndicats les plus influents de la station ont tenu à rappeler aux salariés de Radio France qu’ils avaient la possibilité de faire valoir la « clause de conscience » s‘ils se trouvaient en désaccord avec la nouvelle ligne éditoriale afin de pouvoir quitter leur entreprise sans se pénaliser financièrement. Ce rappel exprime l’opposition de certains journalistes de la radio aux « opinions et aux doctrines que Philippe Val a véhiculées dans son passé professionnel » et confirmerait leurs inquiétudes face à l’éminente possibilité que la ligne éditoriale soit « radicalement modifiée ». Continuant à prendre la mesure très au sérieux, le SNJ-FO a également fait savoir qu’il était en contact avec ses avocats afin d’offrir une protection à ces journalistes du service public. Ambiance électrique sur les ondes… petit rappel du personnage ci-dessous alors invité au « Grand Journal » il y a quelques mois.

Courts dans l’herbe : un week-end festif en perspective
Little Boots ça me botte!
Charlotte

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *