Le Buzz

Les Foo Fighters transforment une manifestation homophobe en Gay Pride improvisée

Les Foo Fighters transforment une manifestation homophobe en Gay Pride improvisée

25 août 2015 | PAR Hakim Akcha

Alors qu’ils avaient un concert prévu dans la ville américaine de Kansas City, les membres du groupe des Foo Fighters ont profité de l’occasion pour s’immiscer dans une manifestation homophobe organisée par l’église extrémiste de la ville. 

Vendredi soir dernier, le célèbre groupe de Rock les Foo Fighters devait assurer un concert dans la petite ville de Kansas City aux États-Unis. Avant de se rendre au dit concert les membres du groupe, dont Dave Grohl ancien batteur du groupe de légende Nirvana, ont jugé bon de participer à une manifestation organisée près de l’église de la ville.

En effet, la Westboro Baptist Church organisait ce jour là une manifestation homophobe. L’église n’en est pas à son coup d’essai, elle est d’ailleurs particulièrement connue pour avoir une organisation et un courant de pensée religieux profondément extrémiste.

Pour intégrer la manifestation, le groupe soigne son entrée en diffusant, tambour battant, « Never Gonna Give You Up« , l’un des hymnes de la communauté homosexuelle écrit par Rick Astley, à l’arrière d’un pick-up. Pas véritablement discret, la musique ameute un grand nombre de personnes, principalement des fans du groupe de rock. En l’espace d’un après-midi, le célèbre groupe réussit à interrompre une manifestation haineuse et intolérante pour la transformer en une marche de joie et de fierté. Une initiative grandement louée qui remporte d’ailleurs un franc succès sur la toile avec plus de quatre millions de vues en l’espace de deux jours.

D’autre part, cette manifestation intervient quelques mois après la décision du gouvernement américain d’autoriser sur l’ensemble de son territoire, le mariage homosexuel. La nouvelle a fait scandale dans l’Amérique puritaine et de nombreuses manifestations sont encore à prévoir.

Visuel : © Logo officiel du groupe.

Houellebecq vs Le Monde : Un tournant dans l’affaire
Mort de Kevin Gagneul, militant de la lutte contre le sida
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *