Le Buzz
Le diamant de Marie de Médicis fait rêver les parisiennes

Le diamant de Marie de Médicis fait rêver les parisiennes

Le célèbre diamant tant convoité de Marie de Médicis sera mis en vente à Genève le 15 mai prochain par Sotheby’s. En attendant, le bijou « le Beau Sancy » s’autorise un petit périple, brillant à nouveau au sein de la capitale française.

Si le diamant, estimé entre 2 et 4 millions, n’explose pas les prix du marché bijoutier, il est toutefois chargé d’un fort passé historique. Lourd de 34,98 carats, il fut offert à Marie de Médicis par son époux Henri IV pour la somme de 25000 écus, celle-ci enviant la reine d’Angleterre qui venait de recevoir le grand Sancy de son époux Jacques Ier Stuart. Ornant la couronne de France lors du sacre à Saint-Denis le 13 mai 1610, il fut finalement vendu au prince d’Orange-Nassau en 1641 par la reine elle-même qui tentait alors de combler les dettes accumulées depuis la mort de son époux. La famille royale d’Angleterre en fit l’acquisition, avant de le céder à la Maison royale de Prusse, dont l’arrière arrière petit-fils du dernier empereur d’Allemagne, Georges-Frédéric est le dernier détenteur.

En attendant de rejoindre son futur propriétaire, le bijou s’invite à Paris chez Sotheby’s depuis hier et brillera à Londres du 27 au 30 avril, à Zurich du 2 au 3 mai, avant de rejoindre Genève du 11 au 15 mai.

 

 

 

Crédits photos :

Le diamant « Le Beau Sancy » de Marie de Médicis. Avril 2012 chez Sotheby’s © F.Guillot. AFP

© Frans Pourbus dit le Jeune, Marie de Médicis, Reine de France, Musée du Louvre.

 

Le cinéma qui a rêvé d’Edgar Allan Poe à l’Auditorium du Musée d’Orsay
Le Bô-tox capillaire, 4 séances pour 4 mois de cure de jouvence tout en douceur
DIANE ZORZI DU MAGAZINE DES ENCHÈRES

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture