Le Buzz
L’agenda culturel de la semaine du 17 septembre

L’agenda culturel de la semaine du 17 septembre

17 septembre 2012 | PAR Marie Pichereau

Cette semaine, comme toutes les semaines à Paris, beaucoup de choses à faire et à voir. Petite liste concoctée avec soin de votre planning hebdomadaire du 17 au 23 septembre. Expositions, comédies musicales, danse contemporaine, sortie culinaire et enfin de la nouveauté clubbing avec l’arrivée d’un nouvel espace nocturne à Paris.

Expositions

Dés mardi l’Hôtel de ville de Paris ouvre ses portes à l’exposition « Paris vu par Hollywood ». A travers différentes photographies et vidéos, maquettes de décor ou encore costumes; on évoque (sur plus d’un siècle et en 800 oeuvres) la façon dont le cinéma Américain a pu représenter la capitale Française dans ses films. On retrouve quatre thématiques: le Paris historique du muet, le Paris sophistiqué de la comédie sentimentale, l’apogée du Cancan film aux films fous virevoltants et coûteux, enfin Action ! Hollywood joue dans Paris depuis les années 1960. Une exposition qui nous fait remonter dans le temps et qui place avec choix notre belle ville de Paris dans l’histoire du cinéma Américain. Hôtel de Ville de Paris, 9 Place de l’Hôtel de Ville 75004 ParisJeudi on file vers le château d’Asnières qui accueille « Work-in-progress » d’Alexandra Verga. L’artiste plasticienne Argentine, expose ses peintures et ses installations spécialement créées pour le lieu durant un mois. Avec une prédominance pour les couleurs éclatantes, l’artiste fait s’entremêler différentes histoires et différents récits, qui se lisent en continu à travers l’œuvre globale de l’artiste. Entrée libre jusqu’au 14 octobre. Le jeudi, samedi et dimanche de 14h à 19h. Le lundi, mardi et vendredi sur rendez-vous. Nocturne le samedi 6 octobre pour la nuit blanche. Château d’Asnières, 89 rue du Château, 92600 Asnières-sur-Seine. Évidemment, on n’oublie pas de se rendre à la Biennale des Antiquaires au Grand Palais.

Danse

Vendredi soir se clôture au théâtre de la ville « Faces ». Pour ceux qui seraient passés à côté, on se dépêche d’aller voir cette représentation chorégraphique des manipulations de masses. Sujet pertinent qui illustre les différents moyens d’influence permettant la manipulation de l’opinion publique à des fins politiques. Cette question très actuelle et polémique inspirée par la lecture de « Propaganda » d’Edward Bernays est mise en scène par la danseuse et chorégraphe contemporaine Maguy Marin. Elle synthétise la mondialisation d’une époque soudée par le chaos. « Faces », Théâtre de la ville, 2 place du Châtelet, 75004 Paris. Jusqu’au 21 octobre.

Comédie Musicales

On commence pour les fans du légendaire « Sister Act » et de Dolorès Van cartier, (interprétée par Whoopi Goldberg au cinéma) par se diriger sans plus attendre au Théâtre du Mogador. Après le succès de l’adaptation du film en comédie musicale à Londres et Braodway, « Sister Act » traverse la Manche et nous fait revivre cette histoire culte d’une ancienne chanteuse de cabaret reconvertie en bonne sœur et qui finit par transformer un couvent de religieuse en un show gigantesque de gospel funky. La comédie musicale reprend les chansons cultes du film tels que « My guy », « Shout » ou encore « I will follow him ». Théâtre Mogador, 25 rue de Mogador, 75009 Paris. Jusqu’au 31 janvier 2013.
Au théâtre de Daunou, on retrouve une biographie musicale autour d’Edith Piaf. Intitulée « Une vie en rose et noir », elle fait intervenir sur scène, des chanteurs, conteurs et musiciens, qui retracent le parcours de celle qui chantait la vie en rose. La comédie musicale est une version moderne et actualisée de sa biographie, mise en scène par Nathalie Lermitte, avec entre autres des anecdotes inédites sur la vie de la chanteuse. Théâtre Daunou, 7 rue Daunou, 75002 Paris. Jusqu’au 22 décembre 2012.

Événement culinaire

Ce Lundi, comme tous les premiers lundi du mois, les soirées Omnivore 100% (du magazine culinaire du même nom) reviennent au Centquatre. Mensuellement, le magazine invite aux grandes tables de ce lieu incontournable, des chefs et des convives qui se réunissent autour de thématiques culinaires atypiques. Ce mois-ci ce sont les « food trucs » qui sont à l’honneur. On retrouve aux fourneaux Alix Lacloche, Kristin Frederick du Camion qui Fume et Alexandra Montagne du Temperot. Les premiers Mardis du mois, place à la nouveauté: les soirées « plat de partage ». Ambiance plus familiale, mais tout autant festive. Les soirées Omnivore 100% coûtent 39€ avec 4 plats et un verre de pétillant naturel en accueil. Les soirées « Plat de partage » coûtent 24€. Inscriptions impératives sur www.omnivore.fr.Tous à vos fourchettes très chers gourmets. Rendez-vous au Centquatre, 104 Rue d’Aubervilliers, 75019 Paris.

De la nouveauté pour les fêtards

Lundi et samedi soir du nouveau pour faire la fête. Le Vendôme club, a ouvert depuis ce weekend. Un nouveau lieu branchouille qui serait selon les premières critiques apte à redonner aux soirées parisiennes leurs lettres de noblesses d’antan. Tout un programme. Le design de l’endroit a été pensé et réalisé par l’architecte d’intérieur so Hype: Samy Chams. Le Vendôme résolument placé dans un esprit loft très néo-contemporain, s’étend sur une surface de prés de 250 m2. Ça nous change des clubs microscopiques habituelles de la capitale. Ouvert le samedi et le lundi à partir de 12h00. Le Vendôme club, the place to be. Vendôme club, 9 rue Daunou, 75002 Paris.

Infos pratiques

Les numéros #9 et #10 de la revue HEY! entre lowbrow et surréalisme pop
Au T2G, un agité en slip accroché à une boule à facettes géante dans «Ich schau dir in die augen…» de René Pollesch
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture