Le Buzz

Kim Jong Un aussi nerveux que Joe Dalton

Kim Jong Un aussi nerveux que Joe Dalton

27 juin 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Joe des Dalton ou plutôt Kim Jong Un, la petite boule de nerfs qui veut le monde à ses pieds, qui ne défèque , ni urine,  exige aux américains de censurer un film qui sortira d’ici quelques mois. Un film sur son assassinat…

« Un acte de guerre intolérable », c’est ce que pense la Corée du Nord du dernier film des acteurs Seth Rogen et James Franco. Sous peine de représailles « impitoyables », les américains n’ont d’autre choix que de se censurer eux-mêmes, le leader nord-coréen ne plaisante pas.

Pas de quoi s’alarmer non plus, le chef suprême de la Corée du Nord a seulement été très agacé, d’où sa crise de nerfs, puisque le scénario du film The Interview est simple, deux journalistes tentent d’assassiner le leader nord-coréen. Un mélange entre action et comédie (OSS 117, Johnny English) et délires caricaturaux à la Sacha Baron Cohen (The Dictator, Borat…)

Dans une interview du Telegraph, un proche de Kim Jong Un, son porte-parole à priori, est catégorique : « en traitant de l’assassinat d’un leader étranger, le film reflète ce que les Etats-Unis ont fait en Afghanistan, en Irak, en Syrie et en Ukraine La Corée du Nord dénonce dans un communiqué de presse relayé par le régime, un « acte de guerre » et de « terreur » mené par des «  réalisateurs gangsters ».

Petite touche d’humour à la fin, même si toute cette rocambolesque histoire reste une véritable idiotie, Kim Jong Un aurait décidé de regarder le film (reproduire la cinéphilie de son père ?), afin de flatter son ego, ou voir la manière dont il est perçu au-delà de son pays bunkérisé ! « J’espère qu’il aimera » a déclaré Seth Rogen sur Twitter de quoi attiser la tension naissante.

Dans tous les cas, ce film n’aura pas d’oscar, plutôt un missile propulsé dans les studios d’Hollywood en guise de récompense !

© Visuels : Creative Comments Wikipedia et capture d’écran Youtube

[Interview] La programmation du Festival du film international de La Rochelle, par la directrice artistique Prune Engler
[Live report] Les Damoiselles nous invitent à barboter dans leur Bain Quotidien, que c’est bien !
Alexander Mora-Mir

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *