Le Buzz
Job me tender : toujours plus d’audace pour les rencontres 2.0

Job me tender : toujours plus d’audace pour les rencontres 2.0

26 octobre 2012 | PAR Alice Dubois

Le petit nouveau des sites de rencontres fait le buzz sur la toile. Allant encore plus loin que son grand frère adopteunmec.com, Job me tender propose aux femmes qui s’y inscrivent de recruter des hommes candidats par le biais de CV et de lettres de motivation. Avec un logo évoquant les 50’s et la célèbre chanson d’Elvis Presley, Job me tender se distingue de façon originale sur un marché de plus en plus compétitif.


L’idée est venue de l’expérience personnelle de Marie Mure-Ravaud, fondatrice du site : « J’ai toujours été déçue par les sites de rencontres qui ne m’avaient proposé que des hommes bien loin de mes exigences. Comme beaucoup de filles, j’en avais marre de recevoir 300 messages par jour de la part d’hommes qui ne me correspondaient aucunement. » Marie se lance alors dans l’aventure avec cette idée originale. En mars 2012, le site est lancé, se désignant comme « le premier site d’embauche amoureuse. »

 

Ici, se sont les femmes qui décident, sage décision marketing. Elles sont recruteuses et doivent poster leur annonce d’embauche amoureuse. Les profils parlent d’eux-mêmes : CDD, CDI, stage, fusion-acquisition… Le candidat quant à lui, ne pourra communiquer qu’avec les recruteuses qui acceptent sa candidature.

Après avoir rempli CV et lettre de motivation, le parcours du combattant commence. Car l’embauche est jalonnée d’épreuves : si le candidat passe le stade du CV, il devra ensuite participer aux sessions de recrutement via des chats, questionnaires et même entretiens de groupe…Romantique, non ?

Avec des pratiques dignes des DRH les plus féroces, Job me tender fait de la rencontre amoureuse un combat de compétitivité.

Comme on peut le lire sur la page d’accueil du site : « Tout homme motivé a ses chances de séduire une recruteuse. » Une course à l’embauche où la motivation est le meilleur atout. Ca vous tente ?

Pour le lancement du site, Job me tender offre trois mois gratuits pour toute inscription. A tester avec humour si vous chercher le bon candidat…

 

Fabienne Alice Dubois

Skye, la voix de Morcheeba sort Back to Now…back to trip hop
Le prochain album de Neil Young en écoute sur son site internet une semaine avant la sortie
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *