Le Buzz

La victoire des bloggers : Hadopi au placard !

09 avril 2009 | PAR Martial

Hadopi-contre La loi Hadopi qui devait être adoptée définitivement aujourd’hui au Parlement a été rejetée, alors qu’elle avait été votée au mois d’octobre par le Sénat et le 3 avril par le Parlement.

Cette loi, qui prévoyait notamment une coupure de l’accès à Internet en cas de téléchargement illégal après deux avertissements, faisait aujourd’hui l’objet d’une rédaction commune Assemblée/Sénat, lors d’une commission mixte paritaire, avant d’être adoptée définitivement.

La journée devait être décisive. l’opposition (ainsi que deux députés de la majorité) ont réuni un total de 21 voix contre 15. Hadopi est reportée.

Une forte démobilisation des élus de la majorité est en partie en cause dans cet échec, mais c’est notamment le texte lui-même et toutes les controverses autour qui ont semé la zizanie dans les rangs de l’assemblée, et instauré le doute dans les esprits. Le consensus des bloggeurs qui se mobilisent sur le net comme d’autres manifestent dans la rue (Voire blackout, le net en France), a pesé lourd dans la balance, comme le montre l’affluence qu’a eu le site laquadrature.net.

Le résultat du vote de formalité d’aujourd’hui fut une véritable surprise, un coup de massue (anticipé ?) pour l’UMP et Christine Albanel. Par ailleurs, l’opinion publique, très peu favorable à cette loi (même au sein des  professionnels de la culture) a également joué un rôle important.

Pour les bloggers, la mobilisation continue. De son côté, Roger Karoutchi s’entête et déclare :  « Le vote négatif de l’Assemblée nationale retarde l’adoption du texte, ça ne le bloque pas ». Le processus est simple quand un texte est refusé. Il suffit de repasser le texte avec une lecture à l’Assemblée et une lecture au Sénat avec un « vote conforme » (dixit Roger Karoutchi) (source de l’entretien : Olivier Chicheportiche, silicon.fr).

Off, il se dit que certains députés UMP n’ont pas osé avouer leur opposition à cette loi, ce qui s’est traduit finalement par ce rejet surprise. Parallèlement, retirer ce nouvel opium au peuple, de surcroît en pleine  crise,  n’est peut-être pas des plus urgent. La mobilisation des bloggeurs restent entière. Et comme il est dit sur la quadrature : « Il s’agit d’une formidable victoire pour les citoyens. Ce vote leur prouve qu’il est encore possible de se faire entendre. C’est un fantastique exemple de l’utilisation du Net pour contrer ceux qui tentent de le contrôler ».

Après 1984, il faudra se battre pour 2009, et 2010, et 2011…

Martial Combourieu

Sources: Guerric Poncet (source AFP) ; Olivier Chicheportiche ; Dépêche AFP, 13h21

Mathilde Bouvard, une photographe parmi les sexworkers…
« Filippo & Filippino Lippi – La Renaissance à Prato », au Musée du Luxembourg
Martial

3 thoughts on “La victoire des bloggers : Hadopi au placard !”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *