Le Buzz
Défendu d’afficher dans le métro ?

Défendu d’afficher dans le métro ?

17 novembre 2012 | PAR Tatiana Chadenat

La Régie publicitaire de la RATP, société Métrobus, a refusé l’affichage d’une campagne de pub contre l’Islamophobie lancée par Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Les trois visuels proposés par la CCIF avaient pour but de lutter contre les « stigmatisations » et « les préjugés », selon les termes de Lila Charef, Présidente de CCIF. L’un d’entre eux revisitait le Serment du Jeu de Paume de David en y intégrant des femmes voilées, sous le titre « nous sommes aussi la Nation ». La CCIF voyait dans cette campagne un message unificateur : « Ce n’est pas parce qu’une affiche présente un signe religieux qu’elle est confessionnelle. Au contraire, notre message est fédérateur ».

Gérard Unger, PDG de Métrobus, souligne que le refus de cette campagne a été d’avantage porté par le souci de rester neutre politiquement : «Il y a une revendication de l’appartenance à la Nation. Je ne juge pas du fond du message. Mais la RATP n’est pas un forum, ce genre d’affiche peut interpeller les voyageurs. Il faut s’en tenir à la neutralité du service public. Dire que l’on appartient à telle ou telle collectivité, c’est politique ».

Cette interdiction se fonde sur l’article 6 du contrat qui régit l’utilisation de l’espace publicitaire de la RATP qui interdit tour à tour les messages à « caractère politique, confessionnel ou contraire à la morale ou à l’ordre public ».

Au nom de ces termes évolutifs et sacro-saints, ont été refusées de nombreuses affiches. Celles de la série Ainsi soit-il (représentant une main manucurée et suggestive délicatement posée sur une aube) par exemple jugées choquantes pour les croyants et contraire à la morale. Celles du spectacle de Stéphane Guillon (en Mai 2012 Stéphane Guillon s’en va aussi …) qui, teintées d’une coloration « politiquement incorrecte », ont également été stoppées à l’entrée du Métro.

Photos : CCFI 2012

 

Le MAM rend hommage à Martine Franck !
« Rhymes » : Le petit oiseau de Lou Reed va sortir !
Tatiana Chadenat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture