Le Buzz

Coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut sur Facebook

Coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut sur Facebook

30 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Dans la matinée de Mercredi dernier, le présentateur du 13 Heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut exprimait son ras-le-bol sur son compte Facebook. En cause, les lois sur le littoral et la privatisation d’une plage pour le Roi d’Arabie Saoudite. 

C’est hier que Jean-Pierre Pernaut, célèbre présentateur français et actuellement en vacance, a violemment exprimé son opinion sur l’Administration et la Législation française, le tout sur son compte Facebook.

Pour le présentateur « L’administration emmerde les plagistes (et les vacanciers) en multipliant les contrôles, en mesurant la distance des matelas de la mer, la largeur des espaces qui ont été réduits cette année. ». Étrangement, ses propos ressemblent à un reportage qui avait été diffusé dans son JT en Juin de l’année dernière dans le but de fustiger la Loi Littoral adoptée en 2006. Le dit reportage présente des vacancières peinées de ne pas pouvoir déjeuner sur la plage ainsi q’un professionnel du secteur. Censé prouver « l’aberration » que représente la Loi Littoral, les propos du présentateur ne sont pas sans nous rappeler ce fameux reportage. 

Bien parti et fortement agacé, poursuit « Petite précision : je n’ai rien contre la privatisation momentanée d’une plage pour un chef d’Etat. Mais en même temps, pourquoi être si tatillons avec les gens qui entreprennent et avec les touristes ‘normaux’ ? ». L’un des piliers de TF1 s’attaque ainsi à la privatisation de la plage de Vallauris pour les vacances du roi d’Arabie Saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud.

La Loi Littoral de 2006 qu’il fustige tant constitue l’un des derniers remparts entre les déchets présents dans le sable des plages françaises de l’océan (ou la mer). On pense notamment aux nombreux mégots de cigarettes, aux canettes vides ou aux sacs plastiques qui représentent un danger réel pour la faune aquatique. Plus qu’une opinion, c’est un caprice qu’exprime Jean Pierre Pernaut. Un caprice d’enfant gâté et impatient qui ne supporte pas d’attendre la sortie de la plage pour manger ou fumer.

Après avoir été partagé plus de 720 fois, le post n’est plus visible sur le compte de notre célébrité. Mais Jean-Pierre Pernaut confirme avoir écrit ces quelques lignes. 

Visuel : © Capture d’écran de Jean-Pierre Pernaut et de son post sur Facebook.

 

[Critique] « Renaissances » Ryan Reynolds excellent dans un film de science-fiction timoré de Tarsem Singh
Vincent Bolloré accusé d’avoir censuré un documentaire sur Canal +
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *