Le Buzz

Bigard censuré

06 avril 2010 | PAR Gary Serverian

Un sketch de l’humoriste a été relégué en seconde partie de soirée pour éviter de heurter la sensibilité des plus jeunes.
 
Samedi dernier le « lâcher de salopes » s’est tranformé en « lâcher de bip bip ». Et c’est après 22h et accompagné du bandeau « déconseillé au moins de 12 ans » que Jean Marie Bigard a interprété son sketch dans l’émission « Les années bonheur » présentée par Patrick Sébastien sur France 2. L’animateur avait reçu des instructions dans une lettre envoyée par sa direction. Lettre dont il a révélé le contenu avant la diffusion du sketch. « Il convient de ne pas programmer avant 22 heures des sketchs susceptibles de heurter les plus jeunes (…) Tu as donc deux possibilités. Soit vous décidez de maintenir votre choix sur « Le lâcher de salopes » et vous faites en sorte que le sketch soit diffusé après 22 heures avec la mention « déconseillé aux moins de 12 ans » (…) soit vous changez de sketch ». L’animateur a donc pris ses responsabilités en maintenant le « lâcher de salopes » au programme de l’émission. L’humoriste a quant à lui pris le parti de l’ironie en décidant de remplacer « salope » par « bip bip ». Surpris par la décision de France 2 et du CSA il a rappellé lundi sur Europe 1 qu’en douze années de représentations, le sketch n’avait jamais été censuré. Bigard s’est par ailleurs défendu des accusations de « sexisme » exprimées dans le courrier en avançant qu’au contraire, le « lâcher de salopes » mettait en scène « la pitoyabilité du chasseur quand on remplace le gibier par le beau sexe ». Toujours sur Europe 1 il s’est interrogé sur la marge de manoeuvre dont disposent aujourd’hui les humoristes. « Est-ce que Desproges pourrait aujourd’hui dire ce qu’il disait ? La réponse est non. Est-ce que Coluche pourrait faire ses sketchs aujourd’hui ? La réponse est non ». En outre Jean Marie Bigard a tenu à mettre en perspective la « vulgarité » de son sketch par rapport à celle présumée de certains programmes diffusés aux heures des fortes audiences. « Dans Secret Story on peut se caresser dans une piscine à 18h. »

Fred Perry griffé Amy Winehouse
L’I Pad accueilli à coups de batte
Gary Serverian

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *