Le Buzz

Au revoir Colette Renard

06 octobre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Colette Renard s’est fait connaitre du grand public par son rôle dans la série phare Plus Belle la Vie, où elle était Rachel. Elle s’est éteinte aujourd’hui à la suite d’une longue maladie sur une carrière  d’actrice et de chanteuse phénoménale.

Avant de jouer les mamies  modernes sur France 3, Colette Renard était une chanteuse assez libertine et très populaire. Vous connaissez sans doute ces paroles sympathiques quand elle racontait Les nuits d’une demoiselle : « Je m’fais sucer la friandise, je m’fais caresser le gardon, j’me fais empeser la chemise, je m’fais picorer le bonbon, je m’fais frotter la péninsule, je m’fais béliner le joyau, j’me fais remplir le vestibule, je m’fais ramoner l’abricot… ».

Elle a aussi chanté « Ah! vous dirais-je maman » et « Le petit vin blanc », autant de monuments de la  chanson française.  Elle a côtoyé les plus grands en travaillant notamment avec Georges Brassens avec qui elle a partagé la scène de Bobino en 1976.

Egalement actrice, on a pu la voir au cinéma dans  Un roi sans divertissement et IP5.

Elle nous quitte le 6 octobre 2010 à l’age de 85 ans à la suite d’un cancer du cerveau.

L’âge des comptoirs, concert théâtral et poétique sur l’adolescence
Collection Basquiat pour Reebok : la mode épouse l’art contemporain
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture