Tendances

L’Amaturière: Parfum d’infidélité par Gleeden

L’Amaturière: Parfum d’infidélité par Gleeden

21 juin 2018 | PAR Yaël Hirsch

Ce mercredi 20 juin le sulfureux site de rencontres extra conjugales lançait son eau de parfum : L’Amanturière. Une aventure entre champagne et escape game que Toute La Culture a suivi en toute liberté.

Le parfum du scandale est bien joli dans sa boîte au feuillage sauvage et avec sa couleur rose très désirable. Alors qu’il fait scandale depuis 2009 avec sa proposition ouverte et 2.0 de rencontres extra-conjugales, le site Gleeden a sondé un pool d’hommes puis mobilisé des femmes (il y a 40 % d’utilisatrice sur le site qu se veut « pensé par des femmes ») pour la décision ultime et propose désormais en vente sur Amazon …. l’essence même de l’infidélité.

Ce 20 juin 2018, Gleeden proposait à quelques aventuriers et aventurières de la première heure de s’immiscer dans un escape game pour découvrir la très secrète formule de son eau de parfum. Guidés quatre par quatre par la ravissante assistante de la chimiste, nous avons fouillé le laboratoire et vu rouge pour retrouver les quatre notes très sucrées et fruitées de l’Amanturière: poivre rose, orange, citron et poire. Victoire et échappée belle… Nous vaporisé un peu de cet élixir sucré et désirable … Effet fracassant…

L’Amanturière, eau de parfum, 100 mL, 49 euros.  A acheter sur Amazon.

Parité mon Q : Sept garçons paillards et élégants au Forum Léo Ferré
« Argo » de Jacopo Baboni Schilingi a investi le Grand Palais avec Camille Fournet
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *