Tendances

<h1 data-lazy-src=

La Loire à vélo : donnez le goût de la culture à vos enfants

05 juillet 2019 | PAR La Rédaction

Fin mars, le musée du Louvre lançait à Paris en grande pompe son exposition sur Toutankhamon. La presse s’est émerveillée devant les trésors du mythique pharaon. Toute la presse ? Presque. Guillemette Faure, chroniqueuse pour Le Monde, a elle publié un article tout en second degré sur la réaction des enfants et pré-ados errant comme des âmes en peine dans les couloirs du musée. L’ouverture de l’exposition a en effet eu lieu durant les vacances scolaires et de nombreux parents y ont emmené leurs enfants pour qu’ils découvrent l’archéologie. Cet article très drôle de Guillemette Faure démontre que forcer les jeunes à se plonger dans la culture n’est pas toujours simple. Mission impossible ? Pas forcément, la région de la Loire a peut-être même trouvé la parade.

Multiplier les activités

Demander à votre enfant d’arpenter les couloirs d’un musée pendant plusieurs heures est à vos risques et périls, en effet vous risquez de très perdre son attention. L’idée pour l’intéresser à la culture est d’adapter la découverte à des formats plus courts. La Région de la Loire a pour cela mis en place depuis une dizaine d’années son programme « La Loire à vélo ». On peut suivre des parcours le long du fleuve et l’on choisit son itinéraire selon ses envies ou ses capacités. Chaque parcours possède des étapes culturelles. Des parcours sont adaptés aux enfants qui peuvent ainsi faire du sport mais aussi découvrir des expositions pensées pour eux.

Les parcours s’adaptent à votre logistique

Le parcours entier est très long, il s’étend de la Nièvre à la côte Atlantique mais nul besoin de le parcourir du début à la fin. En se rendant sur le site de la Loire à Vélo, on peut choisir son parcours selon les évènements, ses capacités sportives mais aussi selon ses moyens logistiques. En effet certains vont rejoindre le parcours en train quand d’autres le feront en voiture. Nous vous rappelons d’ailleurs à ce sujet que la SNCF possède des wagons adaptés aux vélos, il faut se renseigner. Pour les personnes venant en voiture, si vous emmenez vos vélos, comme le rappelle le site Rameder, pensez à bien fixer vos porte-vélos ou vos barres de toit ! Chaque parcours est pensé selon les besoins de chacun ce qui est très utile.

Les châteaux ont adapté leurs visites aux enfants

Si de nombreux villages organisent des expositions ou des spectacles le long du parcours, les étapes clefs sont évidemment les châteaux, nous sommes sur les bords de Loire tout de même ! Afin d’éviter le « syndrome Toutankhamon », de nombreux châteaux ont adapté leurs visites, Cheverny propose par exemple une exposition-visite autour de Tintin. Ils sont loin d’être les seuls, il vous suffira de parcourir l’agenda de la Loire à Vélo pour vous rendre compte que les animations pour enfants sont très présentes. Voici un bon moyen d’allier sport et culture en évitant de voir vos enfants lever les yeux au ciel devant des peintures du Moyen-Âge… !

Visuel : Flickr image libre de droits

« Une vie de cinéma » de Michel Ciment : Une belle déclaration d’amour
Cendres et Diamant, le film culte d’Andrzej Wajda revient au cinéma
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *