Jeux

« Tu te mets combien ? » : l’alternative au « Trivial Pursuit »

« Tu te mets combien ? » : l’alternative au « Trivial Pursuit »

08 mai 2019 | PAR Mathias Daval

 

« Tu te mets combien ? » (TTMC pour les intimes) des Editions de Base est d’abord issu de l’auto-édition, avant de finir, l’année dernière, dans l’escarcelle de distribution de Pixie Games, qui en a profité pour le relooker. Encore un énième jeu de questions ? Oui, mais non.

Depuis le « Trivial Pursuit » et ses émules, les jeux de quiz continuent d’éclore chaque année avec la régularité d’un coucou suisse. Mais peu se démarquent vraiment du lot. L’originalité de « TTMC », c’est de parvenir à détourner le mécanisme classique du « plus je sais plus je gagne », qui est la source de frustrations infinies liées au décalage entre le niveau des joueurs. Là où l’excellent « Gambit 7 » réussissait à contourner le problème en pariant sur les réponses des autres joueurs, « TTMC » quant à lui propose d’évaluer son propre niveau de connaissance… et de gagner des points en fonction de ce dernier. Ainsi pour chaque thématique donnée, un joueur choisit un niveau de difficulté croissant de 1 à 10 : on l’aura compris, la question 1 sera d’une simplicité légendaire, et la 10e d’une difficulté épique. En cas de bonne réponse, le joueur avance son pion d’autant de cases sur le plateau que le niveau de la question, et on lui soumet une nouvelle question. En cas d’erreur, son tour passe, et basta.

Un principe simple, mais qui fonctionne bien. Ainsi même le petit neveu nul en culture générale aura toujours la satisfaction de pouvoir participer en demandant une question de faible niveau, à laquelle il saura sans doute répondre (pour donner une idée, ce pourrait être : « Quelle est la vraie identité de Superman ? a) Clark Kent ou b) Nicolas Sarkozy ? ») ; tandis que l’oncle astrophysicien féru de physique quantique se prendra peut-être les pieds dans sa réponse à 10 points. A cette mécanique centrale sont associées des thématiques particulièrement pointues (vous aurez par exemple à vous soumettre à des interrogations cruciales sur « Les bâillements » ou « La lettre c cédille »), et à un humour décapant, jusque dans la formulation des règles du jeu. Le premier joueur (ou équipe) à atteindre la case ultime répond à une catégorie bien spécifique (« Hésite pas à gagner »), consistant en une seule question relativement difficile. 

Avec 4 132 questions réparties sur 540 cartes et 4 grandes catégories (Scolaire, Mature, Plaisir, Improbable, ainsi que la catégorie « Challenge » qui modifie quelque peu le type de réponse à donner), il ne devrait pas y avoir de risque de tourner en boucle. Au final, même s’il ne révolutionne pas le genre, « TTMC » est un jeu de questions fun et grand public, à sortir en famille comme alternative au sempiternel « Trivial ».

« Tu te mets combien ? », Les Editions de Base
34,90 €
http://tutemetscombien.fr/

Ne travaille pas, le portrait de peuple electro de César Vayssié
Le Régal Rat Boy
Mathias Daval
Journaliste culturel et ludique, membre de la fédération nationale des critiques de la presse française, il est également game designer et éditeur.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *