Jeux
Paris est Ludique : le jeu est un autre

Paris est Ludique : le jeu est un autre

28 juin 2017 | PAR Mathias Daval

Pour nos tristes contemporains qui pensent que le jeu de société se résume aux parties de Trivial Pursuit ou de Scrabble avec sa grand-mère, une petite virée au festival Paris est Ludique s’impose ! Toute la Culture s’est rendue sur la pelouse de Reuilly le week-end dernier, pour le 7e salon ludique de la capitale.

Rendez-vous incontournables des aficionados de jeux, PEL c’est 15 000 visiteurs en 2 jours, pour 130 stands et des centaines de nouveautés. S’il faut parfois s’armer de patience pour tester le jeu qu’on a repéré, foule oblige, les différents espaces sont là pour contenter tout le monde : tentes des éditeurs autour desquelles rôdent quelques auteurs venus présenter leurs prototypes ; aires de démo de combats costumés ou d’initiation au sabre laser (!) ; traditionnel concours de Mölkky (les quilles finlandaises) ; animations pour les enfants, dont le « Royaume d’Alice » dédié aux tout-petits ; boutiques de jeux et food trucks… Olivier Marchand, co-organisateur du festival, le précise : « Nous espérons offrir un nouveau regard sur le jeu de société, activité qui rassemble tous les âges, porteuse de valeurs importantes de rencontre et d’échange et qui résiste aux activités virtuelles. »

Parmi les nouveautés testées cette année, « Magic Maze » (de Kasper Lapp, chez Sit Down), un coopératif frénétique et silencieux suscite une curiosité bien méritée. On découvre « When I Dream » (de Chris Darsaklis », Repos Prod), une bonne variante de party game sur les associations entre mots. C’est l’occasion également de (re)jouer au très original « Captain Sonar » (de Roberto Fraga et Yohan Lemonnier, Matagot), revisitation de la bataille navale par équipes et en temps réel. Autre grand succès commercial de cette saison, « Profiler » (de Romaric Galonnier, Cocktail Games) est un excellent jeu d’ambiance coopératif et bien barré. Dans les allées, on croise des têtes connues, comme Tom Vuarchex (auteur du super best-seller « Jungle Speed ») ou Bruno Cathala, incontournable créateur français qui enchaîne les succès depuis une douzaine d’années et dont le malin et familial « Kingdomino » (Blue Orange) a été nominé en début d’année à la fois à l’As d’Or et au Spiel des Jarhes (pour faire court, respectivement l’équivalent des César et des Oscar du jeu de société).

En attendant le prochain PEL, les amateurs se rendront sur le portail Tric Trac ou son homologue américain Board Game Geek pour se tenir au courant des nouveautés et alimenter les débats animés sur les forums de discussions ludiques.

7e salon Paris est Ludique, les 24 et 25 juin 2017.

Gagnez 5×2 places pour aller voir Memories of Murder au cinéma le 5 juillet
Les sorties cinéma de la semaine du 28 juin
Mathias Daval
Journaliste culturel et ludique, membre de la fédération nationale des critiques de la presse française, il est également game designer et éditeur.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *