Jeux
« Assassin’s Creed Rogue » au banc d’essai

« Assassin’s Creed Rogue » au banc d’essai

30 décembre 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

Vous êtes en Amérique du Nord au18ème siècle. Alors que la Guerre de la Conquête fait rage, Shay Patrick Cormac, un jeune membre de la confrérie des templiers va changer le destin des colonies Américaines. Après une mission ratée, Shay renie ses frères d’armes qui tenteront à leur tour de le tuer. Shay se lance dans une quête de vengeance et décide de traquer ceux qui se sont retournés contre lui. Deviendra t il le chasseur d’Assassins le plus redouté de l’Histoire ?

[rating=4]

En empoignant la manette de votre PS3, vous incarnez Shay un Assassin devenu Templier. Après avoir été trahi par la confrérie, vous vous transformez en un véritable prédateur pour vos anciens frères. Ici la variétés des missions est impressionnante, les éléments de gameplay naval extarordinaires ont été améliorés pour des batailles en mer mémorables. Pour défaire les Assassins, vous avez à disposition de nouvelles armes pour des affrontements terrestres ou navals, dont un bateau inédit, Le Morrigan. Ce voyage vous emmène à travers New York, la River Valley et les glaciers de l’Océan Atlantique Nord.

Assassin’s Creed Rogue complète la saga nord-américaine, débutée par Assassin’s Creed III, et Assassin’s Creed IV et Blackflag. D’ailleurs ce nouvel épisode se rapproche de Black Flag en mieux scénarisé avec un graphisme à la pointe (les icebergs, les tenues de combats sont étonnantes ! ) un gameplay, une interface identique à Assassin’s Creed 4. Ici ca défouraille à tout va à travers des ambiances ténébreuses et splendides décors, on agit, on combat certes mais on réfléchit autant avec ses pouces qu’avec sa tête. Le plus: pas besoin de connexion online pour dépendre des autres en ce qui concerne l’avancement du jeu. Ce nouvel épisode est peut être le plus sombre de la saga. Que du bonheur.

Assassin’s Creed Rogue, Ubisoft, pour playstation 3, réservé aux 18 ans +. Sortie le 13 novembre 2014.

visuel (c) Ubisoft

« Retrouver l’aube » de Jean-Claude Ameisen
« L’atlas mondial du vin » chez Flammarion
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture