Tendances

Initiation au Barre & Beats avec le danseur et chorégraphe Grégory Gaillard à La Salle de Sport Paris

Initiation au Barre & Beats avec le danseur et chorégraphe Grégory Gaillard à La Salle de Sport Paris

24 janvier 2019 | PAR Yaël Hirsch

Toute La Culture a pu assister au cours unique donné par le danseur, chorégraphe et répétiteur, de l’Opéra national de Paris,  Grégory Gaillard, dans le cadre dynamique et lofty de La Salle de Sport. 

A deux pas de l’église de la Madeleine, derrière le concept store irrésistible d’accessoire et vêtements de sport classics et limités Reebok se cachent 1700 m2 de salle de sport flambants neufs. Avec une cafétéria, un coin où venir travailler avec son portable et un vestiaire unisexe agréable, le lieu offre une élégance brute qui ouvre les horizons et les énergies. Dans la grande salle de cours à  miroirs, où la salle propose des cours venus de 4 pôles complémentaires  Cross Fit, Yoga/Pilates, Boxing et Cycling, nous avons pu tester le cours exclusif que donne Grégory Gaillard, qu’on a adoré voir sur scène dans des spectacles de Jérôme Bel (notre chronique de Tombe, ici) ou déambuler dans les couloirs et galeries de l’Opéra Garnier pour raconter la Danse au 20e siècle dans le projet de la rentrée 2015 de Benjamin Millepied (article)

Entré à 11 ans à l’école de danse de l’Opéra national de Paris, il intègre le Ballet à 18 ans et y est répétiteur. Il crée aussi ses propres chorégraphies et travaille avec des artistes comme le photographe Laurent Seroussi, le chorégraphe Saburo Teshigawara qu’il a secondé pour la création de Grand miroir (2017) ou Zazie. Surtout, pour remplacer l’incontournable piano solo des heures de répétition, il a peaufiné sa propre méthode d’échauffement : le Barre & Beats.

Assisté d’un DJ qui le suit avec finesse et avec lequel il a découpé des sons electros d’aujourd’hui pour rythmer le travail du corps à la barre, il propose un véritable work out de danse classique, avec toute la rigueur et la discipline que cela implique mais avec beaucoup de gentillesse et du James Bond ou du Kavinsky pour se mouvoir. C’est doucement face à la bar que le corps se réveille sur les positions 1,2,3, et 6, tandis que notre professeur vient corriger chacun(e) et même nous encourager.

Grégory Gaillard insiste sur l’importance de tenir son dos droit et son bassin rentré. Si c’est trop difficile la seule boussole à conserver est la position tendue du bras qui doit faire travailler le dos et donner l’essence de sa beauté à la pratique  de la danse classique.. Passé(e)s sur le côté de la barre, nous effectuons des mouvements de plus en plus complexes avec les jambes qu’il faut garder absolument tendues la plupart du temps. Le rythme est vif, le cœur bat et l’on boit de l’eau. Et l’on sent que la posture de travaille tandis que  les muscles se mobilisent en dedans et en longueur pendant une heure.  Mais tout est pensé et des moments de stretching élégants sont aménagés. Demies-pointes et pointes sont accessibles à tous, mais c’est tout de même plus facile si l’on a un peu pratiqué la danse classique et la barre qui va avec. A moins de recommencer encore et encore  les 2 ou 9 février et d’affiner ses positions en travaillant le rythme. Un cours unique à suivre à La Salle de Sport. 

La Salle de Sport Paris, 12 boulevard de la Madeleine, 75009 Paris, abonnement annuel 4 pôles : 1850 euros (ou 165 euros/mois), 1 pôle : 1650 euros (ou 150 euros/mois), séance : 35 euros, dix séances : 290 euros.  Infos : 01 42 65 00 78 

visuels : YH

Un Comte Ory endiablé à l’Opéra de Rouen
Une toile du peintre indonésien Raden Saleh mise aux enchères à Vannes
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *