Tendances
Inès de la Fressange pour Uniqlo, la Parisienne qui fait rêver

Inès de la Fressange pour Uniqlo, la Parisienne qui fait rêver

24 novembre 2013 | PAR Audrey Altimare

Représentante absolue du chic parisien, égérie Chanel, l’Oréal Paris, ambassadrice Roger Vivier, écrivain à ses heures perdues et chef d’entreprise. Voici une infime partie du Curriculum Vitae d’Inès de la Fressange, 56 ans. Depuis le 20 novembre a été ajouté, co-créatrice d’une collection capsule pour la marque nippone Uniqlo.

Appartenant au groupe Fast Retailing, Uniqlo, géant japonais de la Fast Fashion, qui peut être grossièrement définie comme une démocratisation de la mode, propose un large éventail de collections. LifeWear, lancée au courant de l’année 2013 est l’une des plus récentes et est également celle pour laquelle l’ex top model prête son nom, son style et son talent. La ligne à suivre est simple, « faire apprécier les vêtements au-delà de la mode ». Pour cela, un seul choix possible pour le printemps prochain, l’éternelle élégance de la capitale.

En se basant sur l’éthique d’Uniqlo, la participation d’Inès de la Fressange apparaît comme logique en plus d’être très attendue. Présentée le 20 novembre à l’Hôtel Salomon de Rothschild, elle se décline en quatre gammes qui toutes font référence à Paris : « Petite Parisienne », « Bleu, Blanc, Parisienne », « Note Parisienne » et « Souffle de Parisienne ». Le mythe de la Parisienne, incarné à merveille par la créatrice, est donc le point de départ et le cœur de ce projet. Comme attendu, les basiques se déclinent sous toutes les formes. Allant des chemises aux mailles en passant par des robes et des polos, la collection compte environ 70 pièces dont certaines se déclinent en trois voire quatre coloris.

Karl Lagerfeld, directeur artistique de Chanel, pionnier en matière de mode a très tôt senti l’attrait des jeunes pour les marques de luxe. En 2004, il signe pour la première fois une collection capsule avec la marque suédoise de prêt-à-porter H&M. Depuis lors, la marque n’a jamais arrêté ces collaborations, attirant tous les ans des créateurs en vogue, soucieux de faire plaisir à un parterre de fashionistas ne pouvant pas forcément s’offrir des vêtements griffés. La valeur ajoutée de la marque Uniqlo repose sur l’image qu’elle véhicule. En plus de la participation fréquente de designers, ce fut le cas pour Jil Sander durant trois ans, elle propose aussi quelques T-shirts en série limitée, spécialement dessinés par des artistes tels que Lady Gaga ou Cindy Lauper, dans le but de lever des fonds pour les victimes de catastrophes naturelles comme le Tsunami en 2010.

Le lancement de LifeWear printemps/été 2014 est prévu pour le mois de mars 2014, dans des boutiques sélectionnées à travers le monde. Prouvant que l’image de la capitale de la mode et le chic de ses habitantes n’ont pas encore totalement disparu.

Visuels: logo uniqlo; photos de la collection uniqlo.

[Chronique] « Les Chansons de l’Innocence Retrouvée » d’Étienne Daho
Oroonoko d’Aline César : Alchimie sur les planches du Grand Parquet
Audrey Altimare

One thought on “Inès de la Fressange pour Uniqlo, la Parisienne qui fait rêver”

Commentaire(s)

  • mdame monsieur enfin une bonne nouvelle ines recree des mmodèles pour nous les femmes de 50 ans authentique sobre et elégante et je suis fiere de venir sur paris tous les mois demain je vais passer voir votre boutique en attendant le lancement de la ligne d’ines je sui une inconditionnelle de cette femme vrai authentique et humbe dommage de pas pouvoir la rencontrer qui sais peut etre le 17 mars au matin quand je prendrai des vetements qui vont faire palir mes amis qui savent que j’adore cette collection et qui est vrai correspond a ma personalite bonne chance a tous et longue vie a votre bo utique

    février 9, 2014 at 22 h 56 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *