Clubs

Les 10 soirées du week-end du 23 novembre

Les 10 soirées du week-end du 23 novembre

22 novembre 2012 | PAR Bastien Stisi

A Paris, l’automne est grisonnant, mais les soirées demeurent flamboyantes. Au programme de ce week-end, le Dj star Cut Killer chez Régine, les incontournables lines up mouvantes du Rex Club, de Moune ou du Batofar, et un show aux saveurs britishs et rockabillies du côté du Zero Zero et du métro Saint-Sébastien Froissart.

Pour ceux qui sont incapables d’attendre le lancement officiel du week-end pour faire la fête, les célébrations de fin de semaine commencent dès ce soir chez Régine, où l’immense Cut Killer, ancien DJ des Suprême NTM, se produira pour un DJ set d’exception ! Abondamment reconnu par ses pairs émanant des quatre coins du globe, Cut Killer est l’un des meilleurs porte-étendards de la scène musicale française à l’étranger. Naughty J, lui associé aux NTM, sera également de la partie ce jeudi soir. Un show à ne manquer sous aucun prétexte. Chez Régine – 49, rue de Ponthieu, 75008 Paris – Métro Franklin D. Roosevelt.

Comme tous les jeudis soir, le Djoon accueille, au sein de son loft au style new yorkais si particulier, la soirée So Miles, after work atypique, qui propose cette semaine les prestations de Dj Jim (Jazzeffiq), de Zio-John et de Dj Face Milesfender. Envie de se relaxer après une longue semaine, de siroter un verre entre amis ou de se défouler sur la piste de danse ? C’est au Djoon qu’il faut se précipiter ! Le jeudi de 18h30 à 1h00. Le Djoon – 22, boulevard Vincent Auriol – 75013 Paris – Métro Quai de la Gare.

Ce jeudi soir, Deep is Our Soul invite MAX (ex Fun Radio), qui est pour l’occasion de retour sur les platines. Ancien animateur de la libre antenne de Fun Radio, Dj résident pendant 5 ans à la Loco aux cotés de Laurent Garnier et Jean Marie K, c’est la scène des Quatre Elements qu’il choisit pour effectuer son retour. La soirée verra également les performances de Dj Cube (di.fm), Lpr (Emergence Fm/Vbration) et Floy (Soulheat/Stalwart). Quatre Element – 149, rue Amelot – 75011 Paris – Métro Oberkampf.

Il y a encore quelques semaines, AGORIA était l’une des sensations du festival Rock en Seine avec son projet “FORM”, une œuvre visuelle et conceptuelle dans laquelle le dj n’est qu’éléments d’un ensemble graphique et vidéo. Il ne cesse d’enchaîner les projets, avec des remix pour Q-TIP, WOODKID, TRICKY et la production de l’album de KID A (qui sortira prochainement sur Ninja Tune). Au Rex Club, il portera ce vendredi soir sa casquette de Dj pour sa résidence CASA NOSTRA et invite BLAWAN alias Jamie Roberts, l’une des nouvelles sensations anglaises de l’année. Rex Club – 5, boulevard Poissonnière 75002 Paris – Métro Bonne Nouvelle.

Rendez-vous  occasionnel et décalé, les soirées « Ecole de cartographie, relevé d’itinéraire non balisé » sont ouvertes à tous, et particulièrement aux habitués de la Société de la Curiosité, participants réguliers de l’aventure artistique. Après la projection de courts-métrages, une playlist éclectique et nichée sera programmée ce vendredi 23 novembre aux amateurs : Paul lansky : Six fantasies on a poem by Thomas Campion, Henry pousseur : Parabole de l’enfer, Bernard Parmegiani : En phase, Alvin Lucier, Music on a long Thin Wire, Brian Eno : Unfamiliar Wind, Enno Poppe : Speicher, etc… La Société de Curiosités – 123, rue de Clignancourt, 75018 Paris – Métro Simplon.

Alternative funk au Batofar, ce samedi soir, où la salle flottante des quais de Seine proposera un Dj set à la saveur particulière, électro swing funk et soul. Missin Red produira en live certaines de ses chansons originales : oldies, funk, électro swing, qui s’allient et se mixent au dj set. L’entrée, sur la terrasse, est libre de 18h à 23h. Le Batofar – Port de la Gare, 75013 Paris – Métro Quai de la Gare.

Chez Moune, dans les dédales branchés de Pigalle, la production sera groovy ce samedi soir. On ne présente plus Pierre Wax. Membre fondateur de Goldrush, il a organisé et organise toujours une foule de soirées, et vous avez forcément déjà participé à l’une d’entre elles. Du Pulp au 9 Billards, Pierre a donc essaimé ses disques au quatre coin de Paris, tard dans la nuit, à la recherche du groove qui l’anime tant. Zaltan, lui, propose des productions phychedelic-funk-wave-disco-house-acid… Enfin, la Mverte, après une genèse passée entre deux rives du même Styx musical, l’une abondant de morceaux discoïdes saupoudrés de motown, l’autre de sons électroniques, synthétiques et wavy, La Mverte se retrouve aujourd’hui au confluent de ces influences. Chez Moune – 54, rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris – Métro Pigalle.

Accueillant les meilleurs DJs (Ricardo Villalobos, Carl Craig, Luciano entre autres…), les fameuses secretsundaze londoniennes ont gagné une réputation solide à travers l’Europe et le Monde depuis plus de onze ans. Créé en 2001 par Giles Smith, ce dernier propose un concept simple, coloré et jovial : faire danser les clubbers anglais en plein dimanche après-midi. Devenu depuis également un label, le célèbre magazine Time Out en dit : Secretsundaze has changed the face of daytime clubbing ! Une révolution. Encadrés par les deux résidents Stephan et Tibo’z, Giles Smith et James Priestley exporteront leur musicalité et leurs valises ce samedi 24 novembre, sous le pont Alexandre III. Incontournable. Showcase – Pont Alexandre III – Métro Invalides.

Fondé par Golden Bug, Herr Styler et La Tebwa, La Belle Records existe depuis mai 2011 et développe des collaborations au-delà des frontières pour dénicher le talent là où il est, en Espagne, aux États-Unis, au Portugal, en Belgique, en Italie… Au menu de cette soirée de samedi haute en musique : Rodion et Herr Styler, deux invités en provenance d’Italo disco land. Le premier single de Herr Style, « Snow in Paris », souvent joué à la Croco et interprété lors du dernier passage du groupe lors des concerts à l’air libre organisés par la mairie du IIIe, garantit une hausse immédiate des températures ! La Java – 105, rue du Faubourg du Temple, 75010 Paris – Métro Goncourt.

Dimanche soir les étudiants, les chômeurs et les inconséquents pourront se permettre de ne pas se coucher et de ne pas tenir compte des difficultés occasionnées par le lundi matin. Au Zero Zero, on rend hommage à la Reine d’Angleterre avec une point de rhum gingembre, en écoutant du rockabilly, en bouquinant du Shakespeare au fonde de la salle, et en se déchaînant sur le set House Funky Disco & fuckin’ Jungle ! N’oubliez pas vos bananes gominées, le blouson en cuir ou les doc’s montantes. UK Style is the Style. Zero Zero – 89, rue Amelot, 75011 Paris – Métro Saint-Sébastien Froissart.

Visuels (c) : affiches des soirées

Frédéric Gros dissèque les divers foyers de la sécurité
Télégaucho : Michel Leclerc filme avec poésie l’épopée d’une télé libre des années 1990
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *