Clubs

Le Montana

03 juillet 2009 | PAR Yaël Hirsch

Jouxtant le « café de Flore » et situé en face du « Bilboquet », le bar/Club parmi les plus branchés et les plus selects de la capitale, le Montana a ouvert  cette année, suscitant convoitises et enthousiasme.  La porte est une des mieux gardées de Paris, alors inulie de vouloir entrer si vous ne connaissez pas un ami qui y brûle ses nuits.

Très excités de savoir que  la semaine de l’ouverture, Kate Moss allait y boire un verre tous les soirs, les plus jeunes  voient le Montana comme un avatar chic et propre du  « Baron » (puisque le propriétaire est le même : André) mais à Saint-Germain-des-Près. Les moins jeunes espèrent que cette nouvelle énergie redonnera à  la rue Saint-Benoît son titre de  » la rue du jazz à Saint Germain des Près » et imaginent bien Hemingway en train d’y boire un verre.

Comme de nombreux clubs parisiens où il faut être vu, le Montana est un petit espace qui ne contient pas plus d’une quarantaine de personnes.  La foulee st assez mélangée, d’âges et mises diverses, et les femme en général très minces, belles et élégantes.

L’étage est celui du bar et des cocktails, au décor feutré, tables et moquette noires, arabesques blanches art nouveau sur des miroirs sombres, et peu de lumière, où il recommandé de  prendre cet été une piscine de Veuve Cliquot ou éventuellement une piscine pêche. C’est en bas des marches que les habitués dansent dans un décor métallisé.

 

Jeff Buckley toujours vivant !
Dernière répét’ de Michael Jackson
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Le Montana”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *