Clubs

Le BC & le Blitz

07 mai 2009 | PAR Cris R Tapias

Lieu branché des années 50 et 60, le BC a réouvert ses portes en 2006 grâce à Nick Blast, Addy Bakhtiar et Chris Cornell de Audioslave. Le design d’Alexandre de Betak, DA des défilés Dior de John Galliano, fait de cet espace minuscule un vrai must.

bc

Pas de signes sur la rue. Juste une porte noire abritant un physio/videur. Derrière celui-ci, entre le métal sur les murs, les canapés noirs et les tables en verre avec des néons à l’intérieur, dansent les plus belles, les plus beaux, les plus chics.

Néanmoins franchir cette porte n’est pas facile. Seuls les habitués et leurs amis y arrivent comme si c’était aussi simple que de rentrer chez eux. Donc, les filles mettez vos robes les plus chics et vos talons les plus hauts. Messieurs, allez-y accompagnés. Restez cool et ayez un plan B en tête.

A noter : au premier étage du BC, son bar le Blitz est un lounge cosy pour les discussions nocturnes entre amis.



TF1 au service d’Hadopi
L’Europe ne veut pas d’Hadopi
Cris R Tapias

One thought on “Le BC & le Blitz”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *