Tendances
Champagne Taittinger : La visite virtuelle des Crayères donne envie de voir les caves et les millésimes sur place

Champagne Taittinger : La visite virtuelle des Crayères donne envie de voir les caves et les millésimes sur place

22 septembre 2021 | PAR Yaël Hirsch

Alors que les visites des caves de la célèbre Maison de Champagne, souvent citée dans les James Bond, réunissent plus de 80 000 visiteurs par an, il est désormais possible de se plonger depuis chez soi dans les 2000 ans d’histoire des Crayères Taittinger. Une expérience virtuelle, immersive, gratuite et bilingue anglais-français, qui permet de remonter le temps. Et qui donne envie de se rendre à Reims pour découvrir ces caves et déguster les différentes cuvées de Champagne Taittinger.

Pour réserver votre visite, virtuelle ou réelle, c’est ici.

Une histoire ancienne de 2000 ans

Creusées sous la colline Saint-Nicaise, à l’époque où Reims s’appelait encore Durocortorum, les crayères sont des caves qui, au IVe siècle, ont permis aux Romains d’ériger leurs bâtiments en extrayant des blocs de craie indispensables aux constructions. Il y a plus de 3000 crayères à Reims, dont une grande partie font partie des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne Taittinger, classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Alors que les visites virtuelles de caves existent depuis une dizaine d’années, les immersions dans les caves sont souvent axées sur la fabrication du champagne. Avec la nouvelle visite virtuelle, c’est toute une histoire et une page de notre culture que la Maison Taittinger offre en partage. À la faveur de la crise sanitaire, le champagne des cuvées d’exception Comtes de Champagne a voulu mettre en avant, par un média innovant et accessible à tous, de manière pérenne et partout dans le monde, un patrimoine à rayonnement unique dont il est l’humble gardien.

Les meilleures équipes au service de cette expérience

Au souci de raconter et de montrer une histoire avérée et authentique s’ajoute celui de tenir le visiteur virtuel en haleine. Alors que le public passe en moyenne cinq minutes en visite virtuelle, l’expérience utilisateur est indispensable pour permettre une immersion effective dans le patrimoine. C’est pourquoi Taittinger a fait appel à des spécialistes du domaine avec l’agence Sisso qui propose des visites virtuelles depuis 2010 et a valorisé les plus beaux patrimoines par ce biais, notamment en travaillant avec le Louvre et le château de Versailles. Alors que des questions de recul ou de luminosité posent de réelles contraintes techniques, l’immersion dans les crayères est entière, grâce à une réalisation précise, la possibilité de voir évoluer virtuellement le site et aussi celle de choisir de découvrir certains éléments (par exemple, les vestiges de l’abbaye de Saint-Nicaise, construite au XIIe siècle et détruite pendant la Révolution française). De grands chapitres de l’histoire de France nous sont racontés, ce qui permet réellement de nous projeter. Ainsi, spécialiste de la Première Guerre mondiale, l’historien Jérôme Buttet part des graffitis des crayères qui permettaient à certains passants, illustres ou pas, d’inscrire leur passage dans le temps. Au XXe siècle, c’est grâce à ces graffitis qu’on découvre que les crayères étaient un lieu de refuge pendant la Grande Guerre. C’est notamment là que les Rémois ayant refusé de quitter leur ville se protégeaient des bombardements incessants des canons allemands, de l’automne1914 à la fin de la guerre.

Quand le patrimoine virtuel invite au voyage réel…

L’expérience de visite virtuelle des crayères de la Maison Taittinger est donc un expérience « augmentée » d’histoires et de témoignages, et elle se termine sur une invitation gourmande à se rendre sur place pour suivre l’une des visites-dégustations que proposent les Caves Taittinger : de l’instant premier à l’instant de grâce, ce sont une à deux cuvées à la rareté croissante que vous serez conviés, à des horaires fixes et pour une heure, qui comprend également un tour avec un guide-interprète dans les vestiges de l’abbaye et dans les précieux flacons de champagne qui y sont entreposés. Loin de cannibaliser les visites réelles, l’expérience immersive développée par la Maison Taittinger est donc une double invitation au voyage : dans l’histoire et dans le patrimoine du grand Champagne ; mais c’est aussi une envie de passer du temps à Reims pour s’immerger dans cette histoire et déguster les bulles qui en portent l’héritage.

– Visite virtuelle : en ligne, gratuite, ici. 
– 7 visites-dégustations au choix d’une heure, tous les jours sauf le 25 décembre et le 1er janvier, de 25 à 77 euros. Informations et réservations, ici ou au +33 (0)3 26 85 84 33 ou par mail sur [email protected]

(Article partenaire)

visuels (c) Louis Teran Cellars

[Critique] Avec Je l’ai déjà joué demain, Richard Peduzzi nous conduit sur les chemins qui l’ont mené à la scénographie
Alexandre Bloch, directeur de l’Orchestre National de Lille nous parle de cette saison 2021-22
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture