Beauté

Man bun, le nouveau symbole pour « être » un homme, un vrai

Man bun, le nouveau symbole pour « être » un homme, un vrai

03 juin 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Le chignon bun n’est pas seulement pour les femmes, au contraire de plus en plus d’hommes s’y mettent, se laissant ainsi pousser les cheveux, pour mieux les attacher ensuite. Pour avoir un air d’écrivain torturé, un poil hipster, mais contre toute attente viril, place au chignon bun !

La tendance « man bun », longtemps réservée aux femmes, s’est étendue à nous les mâles, qu’ils soient artistes, sportifs, acteurs ou autres. Pour ne pas rester dans les coupes à brosse simple, rompre avec le classique ne se limite plus au sexe de la personne. Le « man bun », littéralement « chignon pour homme » possède tout de même un critère non négligeable : se laisser pousser les cheveux, sans toutefois avoir l’air négligé.

La gente masculine s’y laisse de plus en plus tenter, mais encore faut-il respecter quelques bases simples. La plus importante, restons simple, ne jamais en faire trop, cela peut être perçu comme un manque de personnalité, de naturel. Le nouer sans extravagance, pas trop serré, laissant quelques mèches tomber le long des oreilles et à l’arrière du chignon (look de Néandertal moderne) pourquoi pas, avec une attache sobre, comme un élastique noir ou transparent.

Véritable tendance chez les hommes, le « man bun » a été adopté par plusieurs célébrités aux cheveux longs. A qui pense-t-on en France ? Un géant, Suédois, Zlatan Ibrahimovic évidemment, qui l’adopte pour chacun de ses matchs. Jared Leto, souvent avec les cheveux longs est l’un des « précurseurs » du « man bun », Brad Pitt s’y était même essayé plus jeune, lorsqu’il avait les cheveux longs et soyeux à l’époque de Entretien avec un Vampire (Interview with a Vampire).

Un brin sexy, faussement décontracté, il n’est pas réservé qu’aux hipsters (ils sont partout), acteurs de films d’auteur, et aux femmes, qui par un simple cliché, cheveux longs équivaut à féminité, a handicapé pendant longtemps cette tendance. Comment peut-on dire qu’Orlando Bloom en Legolas ressemble à une fifille impubère, ou qu’un Johnny Depp en Jack Sparrow à l’air d’une espèce de gothique transsexuel juste parce qu’il porte du eyeliner noir (sous les yeux). Et Chris Hemsworth en Thor, une version de Barbie hyper protéinée ? NON ! Les cheveux longs pour homme, et encore moins le « man bun » sont synonymes de féminité, au contraire, un effet « baroudeur » très plaisant aux yeux de son alter ego.

Voici un tutoriel simple et efficace pour nouveaux nés du « man bun ».

© visuels : Creative Comments Wikipedia et captures d’écrans Youtube

La reforme territoriale: le pari ambitieux et contesté de François Hollande
[Live report] Yellow Lounge#3 avec Max Richter et Richard Reed Parry, entre délicatesse et poésie
Alexander Mora-Mir

One thought on “Man bun, le nouveau symbole pour « être » un homme, un vrai”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *