Beauté
Le parfum au salon professionnel Beyond beauty paris 2015

Le parfum au salon professionnel Beyond beauty paris 2015

02 octobre 2015 | PAR Sandra Bernard

Le parfum, objet personnel et passionnel, révélateur de personnalité et message olfactif est en passe d’occuper le haut de l’affiche du secteur beauté. La parfumerie sélective, dont les parts de marché sont en constante progression, attire tous les regards et voit fleurir les nouvelles maisons, souvent prometteuses, ou refleurir les plus anciennes. C’est dans ce contexte que le salon professionnel Beyond Beauty Paris a organisé les premières rencontres de la parfumerie de niche ou sélective.

Parmi les maisons qui ont retenu l’attention de Toute La Culture, citons Poulage parfumeur, Eve et Daphnée, Vagabond Prince, Bois 1920, Olfactology, Star, Prudence Paris, Parfums d’Orsay et Gellé Frères ainsi que La compagnie royale des parfumeurs (parfums et bougies), la maison Claude Galien et le projet Van Gogh et Sesame (bougies).

La toute jeune maison Poulage, fondée par Stéphanie Poulage (parfumeur depuis de nombreuses années) en début d’année après plusieurs années de recherches et de compositions parfumées, propose d’ores et déjà quatre fragrances aussi différentes que complémentaires : le très féminin, rond et poudré Odora di Femina (Eau de Parfum), Liquid Time (Eau de Toilette) un Boisé-épicé-hespéridé et Ubiquité (Eau de Toilette) un Hespéridé-boisé-ambré oscillant entre le parfum unisexe et les effluves traditionnellement plus viriles, et enfin Suprême Orient (Eau de Toilette) qui comme son nom l’indique est un oriental opulent et dense. Les jus sont composés avec des matières précieuses assurant une très belle tenue et une succession de notes enchanteresses tout au long de la journée. Mention spéciale au packaging original de la boite.

Eve et Daphnée est également une toute jeune maison de parfums qui vise directement le haut de gamme avec sa première création : Tentation n°1 : Contre lui, un féminin charmant dans l’air du temps (non testé donc aucune information sur sa tenue). Si la bouteille des plus petits et moyens contenants sont des plus classiques, le flacon grand contenant est magnifique. Un véritable objet de collection.

Vagabond Prince, marque américaine fortement imprégnée de l’imaginaire et des contes russes, est venue présenter trois fragrances sorties entre 2012 et 2014. Swan Princess, Enchanted forest et Land of warriors sont trois jus de caractère très différents allant crescendo en intensité. Swan Princess est un féminin délicat et subtil, Enchanted forest est unisexe et Land of Warriors un masculin puissant qui ne passe pas inaperçu. En outre, les trois flacons, inspirés de l’imagerie traditionnelle slave, sont magnifiques.

Bois 1920, Olfactology et Star sont trois marques du parfumeur italien Enzo Galardi Firenze. Si Bois 1920 propose une grande variété de fragrances dont certaines ont été récompensées en 2012 par un Fifi award à New York (les Fifi award sont des prix très prisés dans le monde de la parfumerie). Les bouteilles multicilores sont immédiatement reconnaissables. Enzo Galardi Firenze propose également plusieurs jus pour le Moyen Orient. Très puissants et présents, ils surprennent et intriguent. Ils ne correspondent pas aux standards européens en matière de parfumerie. Mention spéciale aux flacons très lourds (au sens propre du terme) et luxueux, en particuliers ceux associés à des pierres fines tels l’agate, l’oeil du tigre ou encore l’améthyste serties sur le cabochon de bois précieux.

Les parfums d’Orsay proposent une petite nouveauté : deux bases de parfum : Bois-Oud et Ambre-Musc. Ces deux bases de parfum peuvent se porter seules ou bien en complément d’un autre parfum (de la maison ou non) personnalisant ainsi chaque fragrance.

Prudence Paris est une maison de niche dont les flacons sont de vraies petites œuvres d’art. Mais chut, rien n’a filtré des fragrances, même pas une touche parfumée pour se faire une idée…

Gellé frères, cette ancienne maison ayant connu son heure de gloire à la fin du XIXe siècle et jusqu’au premier quart du XXe siècle renaît de ses cendres. Les grands succès de la maison sont autant d’hommages à des femmes remarquables allant de la maison impériale aux cocottes les plus célèbres de Paris. Probablement le stand le plus ravissant de la section. Teasing réussi, l’on attend avec impatience les sorties officielles en 2016.

La compagnie royale des maîtres parfumeurs, jeune maison basée en Suisse, n’était pas implantée dans le carré hype de la parfumerie sélective. Pourtant, les jus proposés sont des adaptations de formules anciennes ou des hommages à des personnages célèbres. Outre les parfums, la compagnie propose un grand nombre de bougies parfumées conçues à partir de parfums et non d’huiles essentielles. Certaines de ces bougies contenues dans des œufs de faïence peinte à la main sont de véritables objets de collections.

Van Gogh et Sésame : peindre les odeurs, sentir les couleurs tel est le mot d’ordre poétique du projet Van Gogh et Sésame réalisé en collaboration entre les élèves de l’école supérieure du parfum et l’association SESAME. Il s’agit de créer six bougies parfumées inspirées de six toiles de Van Gogh de la période Auvers sur Oise dont la vente a pour but de réaliser post mortem un rêve du peintre disparu. Une jolie histoire est en marche.

Déjà bien installée, la maison Claude Galien, ne propose pas de parfums de niche mais quelques notes bien sympathiques, principalement des colognes soliflore. Claude Galien renouvelle régulièrement ses “collections”. Des produits disponibles en pharmacie à des petits prix.

La mise en avant de l’industrie du parfum a été complétée par plusieurs master classes (sur réservation) et une table ronde en présence de Thomas Fontaine de la maison Jean Patou.

Pour information, le Beauty Challenger award 2015 catégorie Parfum a été décerné à SECRET D’ALCHIMIE – Collection Envol – Bougie Fragrance Syzygie,

Gageons que nous reparlerons très prochainement de certaines de ces maisons.

Visuels : ©Sandra BERNARD

Infos pratiques

Harvard : une plateforme recueille des témoignages sur Charlie hebdo
Lille3000 célèbre la renaissance des villes touchées par la crise : bouleversant.
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *