Beauté
Jean Louis Sherrer propose un nouveau parfum féminin : « One Love »

Jean Louis Sherrer propose un nouveau parfum féminin : « One Love »

08 février 2016 | PAR Sandra Bernard

La maison de haute couture Jean-Louis Sherrer, dont le fondateur éponyme nous a quitté en 2011, cultive son prestigieux héritage avec un nouveau parfum : One Love, conçu par le parfumeur Thomas Fontaine (parfumeur maison chez Jean Patou).

Alliant fraîcheur et élégance, ce floral vert poudré convient aussi bien aux jeunes beautés sophistiquées qu’aux élégantes plus avancées.

La fragrance s’ouvre sur des notes vertes de mimosa, de l’iris et du Galbanum  évoquant l’été, avant de glisser vers un cœur de rose poudrée et de violette incroyablement féminin.

Le flacon épuré et hiératique conçu par le designer Thierry de Baschmakoff n’est pas sans rappeler les majestueuses colonnes du Palais-Royal. Par transparence, l’on peut admirer le jus d’un jaune tendre. Le bouchon est légèrement aimanté, pratique.

Afin de renforcer l’effet, ajoutez un lait pour le corps exquis reprenant l’odeur et la forme du flacon du parfum et voilà une luxueuse combinaison gagnante du plus bel effet sur la peau et sur une coiffeuse.

Mais revenons en au parfum lui-même. Sa tenue est excellente et convient parfaitement à des peaux plus récalcitrantes (par opposition aux peaux chaudes bien connues en parfumerie). One Love est une belle composition qui assure une touche finale harmonieuse dont le sillage ne passe pas inaperçu.

Informations pratiques

Lancement  en mai 2015.
30 ml – 49 euros, 50 ml- 82 euros, 100 ml – 110 euros

Visuel : (c) DR

Incarose, l’acide hyluronique glam, efficace et sans bistouri
Les shampoings sans sulfates, respect du cheveu et de ses soins
Avatar photo
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture