Beauté

[Interview] L’abdominoplastie, comment se passe l’opération qui relifte le ventre ? Rencontre avec le Docteur Jacques Ohana

[Interview] L’abdominoplastie, comment se passe l’opération qui relifte le ventre ? Rencontre avec le Docteur Jacques Ohana

14 juillet 2015 | PAR Pulcherry Von Ober

Le retour à la plage et le port du maillot de bain soulignent parfois quelques zones disgracieuses de notre corps que nous avions tendance à négliger. Si certains ou certaines l’acceptent et vivent très bien avec, d’autres au contraire, en font une obsession et se  tournent vers la chirurgie esthétique, dont l’abdominoplastie.

Cette dernière  permet d’ôter de la masse graisseuse, de raffermir la paroi musculaire ou encore d’effectuer un lifting du ventre en cas de « tablier ». Cependant, si cette pratique existe depuis de nombreuses années, comme toute intervention chirurgicale, elle comporte également des inconvénients. Aussi, il est important de bien identifier les indications ainsi que de connaitre le résultat que l’on peut en attendre.

Rencontre avec le Docteur Jacques Ohana, chirurgien plasticien et chef de clinique des hôpitaux de Paris.

Qui peut avoir recours à une abdominoplastie ? Les hommes, les femmes ? Et pour quelles raisons ?
La chirurgie plastique de l’abdomen est une intervention fréquente.
Le plus souvent, il s’agit d’un amas graisseux localisé au dessus et en dessous de l’ombilic, au niveau de la taille et des hanches. La lipo-aspiration est alors la technique la plus efficace. Lorsqu’il existe un relâchement cutané associé, il faut retirer la peau en excès et on parle alors d’abdominoplastie.
Cette intervention concerne plus fréquemment les femmes, dont l’abdomen est plus souvent modifié du fait des grossesses. Chez l’homme, il s’agit le plus souvent de surcharge pondérale liée à des facteurs héréditaires, à la sédentarité, et au manque d’activité sportive.

ventreQuelle est la différence entre une liposuccion et une abdominoplastie ?
La lipo-aspiration ou liposuccion permet d’enlever uniquement le tissu adipeux. Cette intervention est indiquée lorsque la peau a conservé une bonne élasticité. Ainsi, lorsque la graisse est retirée, la peau se redrape naturellement et donne un résultat satisfaisant.
L’abdominoplastie est faite lorsque les tissus et notamment la peau sont distendus et relâchés. Cela survient au décours d’une grossesse ou après un amaigrissement important.
L’intervention a pour but bien évidemment de retirer la graisse, mais également de reconstituer le plan musculaire et d’enlever la peau en trop.

Existe-t-il des contre-indications à l’abdominoplastie ?
Il n’y a à priori pas de contre-indication à l’abdominoplastie. Cependant, comme pour toute intervention, un bilan est réalisé en pré-opératoire.
Nous évitons de pratiquer cette intervention lorsqu’il existe des facteurs de risques, diabète, hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, anémie importante.
Dans tous les cas, une consultation est faite auprès de l’anesthésiste, avant l’intervention, pour préparer au mieux le patient.

Y a-t–il un protocole pré et post opératoire à respecter et si oui lequel ? Par exemple,  conseillez-vous pour ce type d’intervention,  des drainages lymphatiques, ou encore des séances d’acupuncture afin d’aider à la résorption d’œdème ?
Le protocole préopératoire est très précis.
Il comporte un bilan sanguin, souvent un électrocardiogramme et si nécessaire un bilan veineux par un écho doppler.
Les précautions d’usage seront suivies : douche betadinée et si nécessaire un traitement préopératoire à base de fer.
Le port de bas de contention est obligatoire pendant et après l’intervention.
Bien évidemment, le port d’une gaine est conseillé pendant trois à six semaines.
Dans les suites opératoires, des conseils et des traitements seront donnés pour accélérer la résorption des œdèmes. À ce titre, des drainages lymphatiques peuvent être utiles. L’acupuncture par contre ne semble pas être efficace dans ce type d’indication.

heureCombien de temps dure l’intervention et nécessite-t-elle une hospitalisation ? Est-ce douloureux au réveil ?
Lorsqu’il s’agit d’une lipoaspiration isolée, concernant la paroi abdominale, la taille et les hanches, l’intervention dure en moyenne 1h30.
En cas de plastie abdominale complète, avec une remise en tension des muscles, l’intervention dure 2h30.
La durée de l’hospitalisation est de 24 heures.
Dans les suites opératoires, certaines régions peuvent être douloureuses et justifier un traitement antalgique.
En règle générale cependant, il s’agit plutôt de courbatures qui vont durer en moyenne quatre à cinq jours.

Peut-on réaliser cette intervention sous hypnose ?
D’une façon générale, l’anesthésie sous hypnose est difficile à réaliser et ne fonctionne pas très bien.
Elle n’est donc que très rarement pratiquée et uniquement dans des cas très particuliers.

Où se situent les cicatrices ? Sont-elles bien visibles ?
En cas de lipo-aspiration, les cicatrices sont très petites, moins d’un centimètre, et cachées dans des plis naturels.
En cas de plastie abdominale, la cicatrice est basse, au niveau du pubis. Sa longueur dépend de la quantité de peau qu’ il y a lieu de retirer.
Une cicatrice est toujours visible et il n’y a aucun moyen de la faire disparaître.
L’objectif du chirurgien, lorsque cela est possible, et de faire en sorte que cette cicatrice soit le plus aisément dissimulable.

Quelle est la durée de l’éviction sociale et peut-on avoir un arrêt maladie ?
La durée de l’éviction sociale dépend de l’importance de l’intervention et en particulier de la quantité de graisse qui aura été retirée.
En règle générale, la patiente peut toujours reprendre une activité dans les huit jours.
Dans le cadre de la réalisation d’un acte uniquement à visée esthétique, l’intervention et l’arrêt de travail ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie.

Au bout de combien de temps peut-on reprendre le sport ? Et si l’on voyage, l’avion ?
Dans les suites opératoires, la patiente peut reprendre une activité normale dans les cinq à huit jours qui suivent l’intervention. Il lui est également possible de prendre l’avion assez rapidement.
Cependant la pratique d’un sport n’est conseillée qu’au bout d’un mois, une fois les œdèmes résorbés.

Quand constate-t-on le résultat définitif  ? Risque-t-on de reprendre du ventre ensuite ?
Le résultat est au début masqué par la présence des ecchymoses et des œdèmes.
Il commence à être visible au bout d’un mois.
Il est en règle général définitif au bout de trois mois.
La lipo-aspiration a ceci de particulier, qu’elle enlève de façon radicale et définitive les cellules graisseuses. De ce fait, il est extrêmement rare de voir réapparaître de la graisse dans cette région.
Il en est de même pour l’abdominoplastie.

moneyCombien coûte ce type d’intervention et, est-elle remboursée par la sécurité sociale ?
Une intervention à visée esthétique n’est jamais remboursée par la sécurité sociale. Dans certains cas, très rares, en cas de distension abdominale majeure avec faiblesse musculaire associant hernie ou éventration, une demande de prise en charge peut être faite.
Toute intervention esthétique suppose l’établissement d’un devis où seront détaillés les honoraires de chirurgie, les frais de bloc opératoire, les frais d’hospitalisation, les honoraires d’anesthésie et d’aide opératoire.
Selon l’importance de l’intervention, ce devis est de 4500 à 6000 €.

[Festival d’Avignon] Antonio e Cléopatra, l’amour en corps
[Avignon Off] « D’un retournement l’autre », ou comment parler Crise avec plaisir, sérieux, et talents conjugués
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie..http://www.sensetpeau.com/blog/https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

4 thoughts on “[Interview] L’abdominoplastie, comment se passe l’opération qui relifte le ventre ? Rencontre avec le Docteur Jacques Ohana”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *