Beauté
[Interview] Docteur Bertrand Durantet : Avoir le plus beau des regards

[Interview] Docteur Bertrand Durantet : Avoir le plus beau des regards

21 mars 2014 | PAR Pulcherry Von Ober

Regard ? Œil ? Avoir son regard à l’œil ? Si les ophtalmologistes ou opticiens évoquent l’œil, les ethnologues, sociologues et autres sciences humaines l’aborderaient comme une question de perception. Cependant, comment réveiller le regard, comment accrocher la lumière, comment prendre soin de son velouté, comment l’entretenir ? Pourquoi ? Parce que le regard est très important dans un visage, il nous livre à l’Autre.  Alors, délivrons-nous des quelques petites imperfections qui donnent un air triste et approprions-nous celles qui nous agrègent de la pétillance.

REGARD

Rencontre avec le docteur Bertrand Durantet, Médecin Morphologue Anti-Âge (comprenez « Médecin Esthétique »), qui va tenter de nous éclairer sous le regard de son cristallin…

La qualité d’un regard serait plus importante que la couleur des yeux parce qu’il nous exprime. Et vous Docteur Durantet comment définiriez-vous un beau regard ?

Tout d’abord, il faut définir ce qu’est un « regard »… Ce n’est pas simplement l’œil, mais aussi toutes les structures qui l’entourent, à savoir les sourcils, la région palpébrale (paupières), le front et les tempes aussi !

Ensuite, ce qu’est un « beau regard » ; la notion de Beau n’est pas la même si c’est un homme ou une femme… puisque le regard n’a pas le même rôle chez l’un ou l’autre ! De ce fait, on ne va pas travailler sur le regard de la même façon chez une femme que chez un homme.

Pour un homme, le regard doit être posé, stable, profond, mature, signe de droiture ou de virilité… qui rassure quoi ! Pour cela, le sourcil doit être épais et horizontal, suivant le cadre osseux de l’orbite. On acceptera volontiers des rides patellaires, au coin des yeux, qui renvoient l’image d’un homme souriant, voire aventurier, toujours éblouit par le soleil !

Pour une femme, le regard doit être pétillant, éclairé, sensuel, frais, jeune… Mais surtout, on cherche à renvoyer une image de douceur. On mettra en valeur la couleur de l’iris : comme le peintre, on travaillera sur le cadre pour mettre en valeur la toile. Le sourcil sera arrondi, avec une queue de sourcil haute grâce à quelques points de toxine, et plutôt fin. On travaillera volontiers sur la volumétrie des structures adjacentes, par exemple les pommettes, en accentuant leur rondeur, ou l’ovale, en remplissant les tempes pour un regard moins squelettisé parfois. Mais aussi les rides de la patte d’oie qui ne sont pas les bienvenues chez la femme, puisqu’elles sont le signe d’un photovieillissement cutané avancé, révélant des expositions solaires régulières sans protection… et qui risque de trahir leur âge !

Mais surtout, aussi bien chez l’homme que chez la femme, le regard doit être reposé, et ne doit pas donner un air fatigué ou abattu. Le regard ne doit pas être cerné par exemple, avec une vallée des larmes totalement asséchée ou bien encore des poches sous les yeux. J’aime à parler de la « Beauté Sociale », celle qui est impliquée dans les relations professionnelles… la « beauté du quotidien » en somme, qui ne se veut ni séductrice ni anti-âge. Mais, nous en reparlerons lors de nos prochaines rencontres !

Enfin, il ne faut pas oublier que ce que vos yeux reflètent, ce que votre regard émet, c’est vous, votre caractère, votre personnalité ! Et malgré tous les meilleurs soins du monde prodigués à vos yeux, aucun traitement ne peut rendre pétillant un regard ou l’adoucir.

Quels sont les principaux traitements que la médecine morphologique et anti-âge propose ?

Il existe toutes sortes d’outils qui peuvent rendre un regard… « beau » ; mais il y en a deux très utilisés :

–          la toxine botulique qui est LE traitement du regard ! En effet, il atténue la ride du lion (qui donne un air sévère) et la patte d’oie, élargit le regard en décontractant la tête du sourcil, remonte la queue du sourcil, et lisse la paupière inférieure. Cette toxine agit sur la contraction des muscles en l’empêchant de se contracter, ce qui prévient ainsi la formation de la ride.

–          l’acide hyaluronique, pour un micro comblement des ridules péri-orbitaires (à la place ou en complément de la toxine botulique lorsque les ridules sont trop marquées), et/ou pour le remplissage du cerne creux, et de la vallée des larmes adjacentes.

Faites-vous appel à d’autres techniques ?

Oui, évidemment ! Car la beauté du regard est plus subtile qu’une simple question de volume et de contraction musculaire !

Selon les indications, en soin complémentaire, je peux orienter une patiente vers la dermographie pour redessiner une ligne de sourcil inexistante et redonner une densité au regard. De même pour l’eye liner… Dans les cas extrême, on peut même proposer une  micro greffe de sourcils.

Pour les cas de cernes bleutés ou légèrement fripés, la carboxythérapie péri-orbitaire sera utile afin de stimuler la synthèse d’un nouveau collagène (effet tenseur) et d’améliorer la vascularisation in situ.

Pour le traitement des paupières inférieures, en cas d’aspect fripé, on peut faire appel à un laser CO2 fractionné ou un peeling (TCA – acide trichloroacétique / Phénol). En revanche, en cas d’aspect pigmenté (notamment chez les personnes d’origine ethniques foncées), il faut un peeling anti-tâche pour diminuer le nombre de grains de mélanine.

Enfin, lorsque les paupières présentes un relâchement cutané majeure ou des volumineuses poches sous les yeux, la médecine esthétique ne peut plus rien faire. Je travaille en partenariat avec des chirurgiens esthétiques lyonnais ; nous nous adressons mutuellement des patients, selon les limites de nos techniques, car il ne faut pas oublier que médecine et chirurgie sont complémentaires ! Ainsi, une blépharoplastie supprimera l’excédant de peau, ainsi que les hernies graisseuses disgrassieuses.

Que conseillez-vous pour entretenir un joli contour des yeux ?

Effectivement, je n’en ai pas parlé dans les techniques précédentes, mais, prendre soin de son regard c’est d’abord respecter les « règles de base » : une bonne hygiène de vie !

Penser à boire 1,5 litre d’eau par jour, avoir des nuitées calmes et reposantes, dormir 7 heures la semaine et 8-9 heures pas plus le week-end (en effet, une trop grande variation de temps de sommeil fatigue plutôt que ne repose), faire 1 à 2 h de sport par semaine pour oxygéner ses tissus, sans oublier, une alimentation pauvre en graisse saturée et en sucre, ainsi que la prise de compléments alimentaires anti oxydants pour ralentir l’oxydation et la glycation de nos protéines cellulaires, afin d’améliorer notre rendement métabolique.  Et surtout, pas de tabac, pas d’alcool et pas de soleil ! Pensez à se protéger du soleil avec une crème solaire indice 50 exclusivement (1 application en couche épaisse toutes les heures) et de bonnes lunettes car le soleil peut réactiver des taches pigmentaires (mélasma, chloasma) via la stimulation des pigments rétiniens !!

Les soins esthétiques au quotidien se révèlent aussi utiles. L’utilisation de cosméceutiques, crèmes fortement dosées en principes actifs, notamment à base d’acides glycolique et hyaluronique, de vitamine C (…) auront pour effet d’hydrater, d’atténuer l’oxydation, de stimuler le renouvellement cellulaire de votre peau.
Enfin, pour cacher des cernes gris ou bleutés, rien ne vaut un anti-cerne ! Effectivement, le maquillage est un outil simple – souvent oublié, et à la portée de tous pour embellir un regard. Il faut cependant ne pas créer d’impair :

–          Utiliser de petite quantité de maquillage – en évitant les produits épais qui accentuent les reliefs et révèlent ce que l’on cherche à camoufler !

–          Dégrader le maquillage de la paupière supérieure de l’extérieur vers l’intérieur,

–          Opter pour un blush d’une ½ teinte plus claire que celle de votre peau, afin de créer un visage plus lumineux, plus reposé et plus jeune.

Je me permettrais de conclure par une citation d’un célèbre poète italien, Dante – probablement un de mes très vieil ancêtre du nom de Durante (rire) : Si « le regard est le reflet de l’âme », il reflète surtout notre mode de vie !

Alors, quel est votre regard sur l’avenir ? Comment voyez-vous votre beauté future ? Vous saisirez-vous de votre miroir ? « Miroir, miroir… dis-moi, suis-je la plus belle ou le plus beau » ? Habillerez-vous votre regard de lunettes roses pour voir la « vie en rose » et  transpirer la joie de vivre ?  Et puis, si l’on ne voit qu’avec ses yeux, n’oublions pas que l’on regarde avec son cœur. Qui ne connait pas la célèbre citation du Petit Prince : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel étant invisible pour nos yeux ». Alors, ouvrons grands nos yeux… et nos cœurs !

(crédit photo : le blog-notes d’antiochus)

Gagnez 4×2 places pour la pièce « Tropa-Fandanga » à la MC93 les 5 et 6 Avril
« Exterminez toutes ces brutes ! » de Sven Lindqvist, un voyage à la source des génocides.
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie. Des papilles constamment en éveil ! http://www.sensetpeau.com/blog/ https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture