Beauté
Beauté: la tendance du carré de retour

Beauté: la tendance du carré de retour

13 mars 2013 | PAR Marie Pichereau

Dire que la coupe courte illustre de Coco Chanel revient en force est un euphémisme.Vu sur bon nombre de défilés lors de la dernière Fashion-Week, le coup de ciseaux est désormais de mise. Cette coupe indémodable, dont l’entretien ne demande pas des heures de mise en plis, revient et remet au goût du jour la simplicité  capillaire.

Pour la petite histoire le carré date des années 1920. Véritable action d’émancipation pour les femmes des années 90. A ses début pourtant, le carré n’a pas fait une entrée fracassante dans l’opinion publique. Bien au contraire, à l’opposé des longueurs et des chevelures travaillées et stéréotypées de l’époque, il apparaissait comme le parfait contraire de la féminité. Avec un imaginaire collectif et un sens artistique capillaire assez archaïque, il lui faudra du temps pour être apprécié de la gente masculine. Qu’importe les femmes les portes et la coupe à la garçonne se révèle, bouleversant des années d’habitudes esthétiques en matière de cheveux. Cette petite révolution sera par la suite portée par des icônes telles que Coco Chanel ou Louise Brooks. Carré et féminité riment désormais.

 

Coco Chanel

Avec des passages à vide durant près d’un siècle, cette coupe à toujours plus  ou moins fait son petit effet. Aujourd’hui elle revient en force (malgré le fait qu’elle soit installée depuis quelques années) et apparaît comme le véritable must have des stars et des créateurs de mode. Remarquée entre autres chez Chloé et Clare Waight Keller, il ne fait plus aucun doute que le carré est à « nouveau » la nouvelle tendance. Cyclisme des tendances oblige… Au comble de la branchitude on trouve aussi le carré frangé, porté entre autres par Alexa Chung et la papesse incontestée de la mode Anna Wintour. Plus audacieux certaines succomberons peut être à la coupe courte dite « Boyish » dont la mannequin britannique Agyness Deyn, en a fait sa marque fabrique.

Petit conseil pratique tout de même, les tendances ont bien évidement des limites. Dans ce cas, il s’agit de la morphologie des visages… Même si cette coupe peut être déclinée sans fin ( plongeant, carrée, lisse, ondulée, travaillée, nude, méchée, colorée) elle a tout de même tendance à durcir les traits et en règle générale à accentuer certaines parties du visage (menton, nez, front). Prudence donc et inutile de rappeler que les cheveux poussent en moyenne de 1,5 cm par mois. L’option « carré » pour les chanceuses détentrices de crinières ou pour les névrotiques phobiques des ciseaux, doit donc être murement réfléchie. A savoir : Dans beaucoup de magazines ou de Catwalk ou l’on prône l’allégresse du carré, il s’agit le plus souvent d’un leurre, puisque les models portent une fois sur deux des perruques… PS: Crash test non validé pour le carré mode champignon posé sur le haut de la tête, et l’effilochage excessif ajouté à des couleurs et des extensions plus que douteuses. La simplicité est le maître-mot de l’élégance…

Visuels: Capture d’écran.

 

 

Karl Lagarfeld ouvre son concept store à Saint-Germain
Steven Spielberg prépare une série sur Napoléon !
Marie Pichereau

One thought on “Beauté: la tendance du carré de retour”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture