Théâtre
Vers le spectre, un manifeste drôle et émouvant sur les « inadaptés »

Vers le spectre, un manifeste drôle et émouvant sur les « inadaptés »

22 novembre 2021 | PAR Elise Murat

La nouvelle création de Maurin Ollès accompagné de la Cie la Crapule, Vers le Spectre, se jouait du 16 au 19 Novembre dans leur fief de la Comédie de Saint Etienne, là ou ils se sont formés en tant qu’étudiants. Portée sur l’autisme, la pièce raconte à travers l’histoire d’Adel la question intime et politique posée par le handicap.

La mise en scène du cyclone provoqué par le diagnostique

D’entrée de jeu, la pesanteur que peut évoquer l’autisme est contrastée par une mise en scène colorée et familière. A l’inverse d’un huis clos, le décor amovible nous fait passer  de manière rythmée par toutes les étapes de l’écosystème qui entoure l’enfant autiste : le foyer des jeunes parents, les instituts médicaux, l’école “ordinaire”, puis les instituts spécialisés, les associations d’aide, pour finir dans l’hôpital psychiatrique en manque de moyen. L’approche quasi filmique nous donne l’impression d’une fuite en avant perpétuelle dans un monde inadapté au besoins de l’enfant. Une surcharge d’environnements plus ou moins hostiles qui lui empêchent de poser le pied et de s’épanouir. La pièce nous donne ainsi une vue d’ensemble des enjeux intimes et sociétaux du diagnostique à travers un jeu de vas et viens entre espace personnel et publique. On se surprend à beaucoup rire pendant la pièce notamment grâce aux acteurs dont la versatilité épouse un nombre archétypes et de situations comiques. En parallèle, la tension dramatique ne se délite jamais, notamment grâce à la place importante prise par une musique électronica dissonante produite sur scène en live, qui reflète de manière poignante les états d’âme des personnages.

.        

Un combat contre la marginalisation

A travers l’histoire personnelle d’Adel, diagnostiqué à 4 ans d’un trouble du syndrome autistique, c’est une réflexion plus vaste qui s’articule autour de l’aliénation dans une société inadaptée. Comment le couple peut il faire face au couperet du diagnostic ? L’autisme, une maladie? Comment aider l’enfant dans un système qui n’as pas le temps de prendre en compte ses besoins? Le travail des handicapés, une finalité ? Au milieu de tout ces questionnements, Adel. Présent sans l’être, on s’attache au gré de la pièce à l’enfant qui oscille entre évolution et régression devant l’impuissance manifeste de son père.  La pièce évite de manière poignante l’invisibilisation d’un enfant qui ne dialogue pas, en le laissant parler à travers la musique, et en nous faisant plonger dans des séquences angoissantes qui rendent compte de l’inusité agressive du monde qui l’entoure.  La pièce est drôle, parfois anxiogène, mais le propos reste toujours profondément intelligible. Sans artifices, Maurin Ollès réussi avec brio à déconstruire la violence symbolique qui émane de la « norme »,  et nous pousse à questionner nos propres représentations.

 Vers le Spectre de Maurin Ollès et la Cie la Crapule est en tournée dans toute la France jusqu’à 2022 et prochainement à Toulouse à partir du 23 novembre. Toute la programmation ci-dessous :

16 au 19 novembre 2021 – La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique
national – 20h
23 et 24 novembre 2021 – Festival Supernova, Toulouse – 20h30
15 et 16 décembre 2021 – Festival Impatience – Les Plateaux Sauvages, Paris – 21h
12 au 14 janvier 2022 – Théâtre Joliette, Marseille – 19h le 12, 20h les 13 et 14
21 janvier 2022 – Forum Jacques Prévèrt, Carros – 20h
27 et 28 janvier 2022 – Théâtre du Bois de L’Aune, Aix-en-Provence – 19h30 le 27,
20h30 le 28
12 et 13 mai 2022 – Centre dramatique national de Normandie – Rouen – 20h
Saison 22/23 – Théâtre 13, Paris ; Les Célestins – Théâtre de Lyon

Visuel : © Lucas Palen

« Journal de guerre écologique » par le journaliste engagé Hugo Clément
« Céleste » de Geneviève de Kermabon au Théâtre du Soleil, une émouvante épopée circassienne.
Elise Murat

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture